Des étudiants de l'UdeM élaborent des visions d'aménagement pour le Parc olympique de Montréal!

Le Parc olympique de Montréal (Image: CUPEUM)Durant la session d'automne 2013, les étudiants de 4e année de l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal élaboreront des visions d'aménagement des espaces publics extérieurs du Parc olympique.

 

L'équipe du Parc olympique a chaudement accueilli cette initiative, proposée par messieurs Philippe Poullaouec-Gonidec et Patrick Marmen, respectivement professeur titulaire et agent de recherche.  En effet, l'équipe du Parc olympique souhaite alimenter ses réflexions quant à l'aménagement de ces espaces publics dans le cadre de la relance, qu'elle entreprend depuis maintenant deux ans, et dans le but de faire de celui-ci une référence mondiale en termes de parc urbain moderne.

Sous le thème « Le Parc olympique_Réenchanter les espaces publics », plus de 30 étudiants réaliseront des propositions de design urbain pour produire huit visions générales d'aménagement pour l'ensemble du Parc olympique. Ensuite, dans la foulée de leurs premières propositions stratégiques, ils imagineront 16 projets d'aménagement pour différents sites du Parc olympique.

« Cette initiative démontre l'importance de créer des laboratoires d'idées au sein de nos institutions universitaires qui contribuent activement au devenir de nos villes. Le partenariat entre le Parc olympique et la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal (CUPEUM) en est l'illustration. C'est une opportunité, une mise en situation unique pour former de futurs professionnels en architecture de paysage aux défis de l'aménagement  des espaces publics montréalais », a souligné M. Poullaouec-Gonidec, professeur et directeur de la Chaire UNESCO (CUPEUM).

Pour David Heurtel, président-directeur général du Parc olympique, cette association avec l'École d'architecture de paysage et la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal démontre l'importance, pour le Parc olympique, de soutenir la relève et d'encourager la créativité dans le domaine. « Ce projet représente un autre volet de l'engagement social du Parc olympique dans sa communauté environnante qui se traduit, cette fois-ci, dans l'aspect création de la relance et dans tout le développement de ce symbole de Montréal à l'international. Il s'inscrit aussi dans une vision à plus long terme qui va bien au-delà des grands rendez-vous qui nous attendent comme le 40e anniversaire des Jeux olympiques en 2016 et le 375e anniversaire de la ville de Montréal en 2017. »

 

À propos de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal

La CUPEUM est un organisme scientifique qui déploie une recherche et un enseignement supérieur sur le développement des villes et de leurs paysages. Chacune de ces activités de recherche et d'enseignement mise sur une coopération ville/communauté de manière à venir en aide auprès des villes pour résoudre des problèmes de développement urbain par la réalisation de visions d'aménagement en concertation avec les collectivités locales. Ainsi, elle contribue à l'éducation, à la sensibilisation ainsi qu'à l'accompagnement des élus et des experts municipaux, des gouvernements, des citoyens pour le devenir de leurs paysages et de la qualité des cadres de vie urbains.

 

À propos du Parc olympique

Création architecturale audacieuse, le Parc olympique a été construit pour la présentation des Jeux d'été de 1976. Depuis son inauguration, il a accueilli plus de cent millions de visiteurs, que ce soit pour admirer la ville de Montréal au sommet de la plus haute tour inclinée au monde, pour assister à un événement présenté au Stade, pour s'entraîner au Centre sportif, qui est aussi l'hôte de compétitions d'envergure nationale et internationale, ou encore pour participer à une activité extérieure sur l'Esplanade Financière Sun Life. Son quadrilatère, en considérant ses installations et sa centaine de partenaires sur le site, est fréquenté par plus de trois millions de visiteurs chaque année. Générateur de plus de 2500 emplois et symbole international de Montréal, le Parc olympique se positionne comme étant un important moteur de développement économique et touristique. Ouvert sur le monde et en harmonie avec sa communauté environnante qu'est l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, le Parc olympique aspire à devenir un parc urbain moderne, un site récréotouristique unique où se côtoient création, découvertes, divertissement et activité physique.

 

-30-

Sources :

Parc olympique
Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal

Renseignements:

Justine Lord-Dufour
Conseillère en communication
Parc olympique
514-252-4141 poste 5108

Philippe Poullaouec-Gonidec
Professeur et titulaire
Chaire UNESCO en paysage et environnement
Université de Montréal
514-343-7500
514-942-3531 (cellulaire)