Un Hubble fellowship remis pour la 1re fois à un étudiant québécois

Pier-Emmanuel TremblayPier-Emmanuel Tremblay est le premier étudiant issu d'une université Québécoise à recevoir le prestigieux « Hubble fellowship ».

 

Le programme « Hubble Postdoctoral Fellowship », du Space Telescope Science Institute (STScI), est offert aux chercheurs postdoctoraux dont les recherches sont jugées exceptionnelles et sont en relation avec les activités de la NASA dans le domaine de la recherche scientifique des origines cosmiques.

Pier-Emmanuel Tremblay a complété ses études de doctorat en 2011 au Département de physique de l'Université de Montréal, sous la supervision du professeur Pierre Bergeron, actuel directeur du CRAQ. Les travaux présentés dans la thèse de M. Tremblay portaient sur l'étude des étoiles naines blanches à atmosphère (c.-à-d. les couches externes) riche en hydrogène de type spectral DA. Plus particulièrement, M. Tremblay a amélioré les modèles des spectres théoriques de ces cadavres stellaires en incluant à la fois une nouvelle implémentation de la théorie du gaz non-idéal et de la théorie unifiée de l'élargissement Stark. Ces travaux lui ont permis de recevoir, de la Société canadienne d'astronomie (CASCA) et la Société royale d'astronomie du Canada (SRAC),  le prix de la meilleure thèse de doctorat en astrophysique au Canada en lui décernant la médaille J.S. Plaskett en 2012. La Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) de l'Université de Montréal lui a aussi attribué le prix de la meilleure thèse de doctorat dans le domaine des Sciences fondamentales à l'Université de Montréal pour l'année 2012.

Pier-Emmanuel Tremblay a travaillé ensuite comme chercheur postdoctoral en collaboration avec le professeur Hans Ludwig de l'Université de Heidelberg, avec qui il a développé les premiers modèles d'atmosphère en trois dimensions de naines blanches riches en hydrogène. La prestigieuse bourse de recherche postdoctorale Alexander von Humboldt, reçue en 2011, lui a permis de faire des progrès importants dans notre compréhension de ces étoiles.

Pier-Emmanuel poursuivra ses recherches au STScI, à Baltimore, dont le principal objectif sera d'utiliser des simulations 3D réalistes de la convection dans les étoiles naines blanches pour améliorer notre connaissance de la structure interne, de l'évolution chimique et des propriétés reliées aux pulsations de ces objets.

Le CRAQ félicite chaleureusement Pier-Emmanuel Tremblay pour l'obtention de cette prestigieuse bourse.