Émilie Chamard choisie au sein du « Top 8 académique » de Sport interuniversitaire canadien

Émilie ChamardSport interuniversitaire canadien a fièrement dévoilé lundi l’identité des étudiants-athlètes sélectionnés au sein de son « Top 8 académique » pour la saison 2012-2013. La joueuse de soccer des Carabins de l’Université de Montréal et étudiante au doctorat en neuropsychologie Émilie Chamard fait partie de cette liste prestigieuse.

 



Chaque année, un nombre croissant d’étudiantes et d’étudiants-athlètes de SIC méritent le statut d’étoiles académiques canadiennes après avoir conservé une moyenne de 80% ou plus au cours d’une année d’études tout en ayant porté les couleurs de l’une – ou plusieurs - des équipes sportives de leur université.

En 2012-2013, un nombre record de 2695 étudiants ont atteint ce standard d’excellence, éclipsant le précédent sommet de 2617 établi l’an dernier.

Parmi ces individus exceptionnels, une étudiante et un étudiant provenant de chacune des quatre associations régionales de SIC sont retenus annuellement au sein du « Top 8 ».

Émilie Chamard, 25 ans et originaire de Québec, a été choisie parmi toutes les étudiantes-athlètes du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) qui avait figuré sur le Tableau d’honneur académique de SIC en 2012-2013. Soulignons que Chamard s’est classée sur ce Tableau au terme de chacune de ses trois saisons à l’UdeM. Elle avait porté les couleurs du Rouge et Or de l’Université Laval lors des deux saisons précédentes.

Sur le plan sportif, elle a connu une excellente saison extérieure en 2012. À sa cinquième et dernière campagne sur le circuit universitaire, elle a été choisie sur la première équipe d’étoiles du RSEQ. Les Carabins ont atteint la finale provinciale à chacune de ses trois saisons avec l’équipe. Elle a également gagné une médaille d’argent au championnat de SIC en 2011.

Lors de sa dernière année avec les Bleus, Émilie Chamard a maintenu une impressionnante moyenne de 4,2 sur 4,3 au doctorat en neuropsychologie. Elle est l’une des premières au Canada à effectuer des recherches sur les effets des commotions cérébrales sur les athlètes féminines. Grâce à son travail, elle a récemment reçu l’une des prestigieuses bourses Vanier du Canada, dont le but est de garder les meilleurs étudiants au doctorat du monde au pays.

« Je suis très heureuse d’avoir été choisie. Je ne m’y attendais pas et c’est un très bel honneur, a  dit Chamard après avoir appris la nouvelle. Je trouve ça important de souligner les efforts que l’on met à la fois dans nos études et notre sport. Ma carrière d’étudiante-athlète universitaire a clairement influencé mon cheminement. Ça a amené un bon sens de l’organisation dans mes recherches et cela influence également ma façon d’enseigner en tant que chargée de cours. »

« Émilie fait partie d’une liste de plus en plus longue d’athlètes de qualité qui ont fait partie de notre équipe de soccer féminin, a affirmé l’entraîneur-chef des Carabins, Kevin McConnell. C’est une étudiante-athlète qui a toujours tout donné dans ses études et sur le terrain. Elle est toujours restée près de l’équipe et n’a jamais manqué d’activités. C’est une grande compétitrice qui possède beaucoup de leadership. »

Ayant complété ses cinq années d’admissibilité, Émilie Chamard a quitté les terrains de soccer, mais elle poursuit ses recherches à l’UdeM. Elle est également chargée du cours de neuropsychologie humaine, au premier cycle.

« Émilie incarne vraiment l’idéal de l’étudiante-athlète, a dit la directrice des programmes sportifs de l’UdeM Manon Simard. Non seulement s’est-elle démarquée au sein d’une équipe de soccer qui fait partie des meilleures au Canada année après année, mais ses travaux de recherche sont avant-gardistes et contribuent à améliorer l’encadrement médical de son sport. Ce qu’elle a accompli et ce qu’elle accomplira à l’UdeM est remarquable. Nous sommes vraiment très fiers d’elle. Lorsqu’on voit ce genre d’athlète obtenir des résultats aussi marquants, c’est gratifiant et ça nous encourage à poursuivre notre mission avec les Carabins. »

Émilie Chamard est la première joueuse de soccer de l’histoire des Carabins à mériter ce titre. Depuis la relance du sport d’excellence à l’UdeM, cinq autres athlètes ont figuré sur cette liste. Les volleyeurs Alexandra Lojen (2010-2011), Emmanuel André-Morin (2008-2009) et Alexandre Émond (1997-1998), ainsi que les nageurs Audrey Lacroix (2006-2007) et Yannick Demers (1999-2000) sont les précédents récipiendaires.

Les heureux élus seront honorés à Rideau Hall à Ottawa plus tard cet automne.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420