Le Gabon amorce la réforme de son système de santé grâce à l'expertise québécoise

Le CHR d'Oyem est un des hôpitaux qui bénéficieront de cette réforme. (Image: Daniel Campeau - USI)L'Unité de santé internationale (USI) du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) et de l'Université de Montréal (UdeM) accompagnera le Gabon dans la réforme de son système de santé.

 

L'USI et ses partenaires gabonais moderniseront la gestion de trois hôpitaux et formeront une nouvelle génération de cadres pour les diriger. La République gabonaise investit 15 millions de dollars dans ce projet qui s'échelonnera sur quatre ans.

Les Centres hospitaliers régionaux (CHR) de Mouila et Oyem et le nouveau Centre international universitaire de recherche et de santé de Lambaréné testeront plusieurs éléments de la réforme, dont de nouvelles pratiques de gestion administrative et clinique, visant à favoriser leur autonomie et une meilleure qualité de soins. Afin de relever ce défi, le Département d'administration de la santé de l'École de santé publique de l'Université de Montréal contribuera à la formation de trente cadres gabonais en gestion des services de santé.

Lors des célébrations du centenaire de l'hôpital Albert Schweitzer à Lambaréné en juillet, le président Ali Bongo a déclaré : « la Santé est au cœur du plan stratégique “ Gabon émergent ”, qui, dans sa mise en œuvre diligente, structurée et permanente, vise à faire de notre pays un hub régional dans l'offre de santé. Nous avons, l'occasion de mobiliser les partenaires internationaux. L'arrivée de nouveaux partenaires, comme l'USI du Canada, en est une éloquente illustration ».

L'USI sur le terrain depuis une décennie

L'Unité de santé internationale (USI) fournit un appui au Centre hospitalier régional d'Oyem depuis son ouverture il y a dix ans par le biais d'un projet cofinancé par l'ACDI et le Gabon. Grâce aux efforts de planification et à l'amélioration de la qualité des services, cet hôpital est progressivement devenu un modèle de référence à l'échelle du pays. Ce nouveau projet permettra à l'établissement de continuer à améliorer son offre de services et sa performance.

Le directeur de l'USI, Lucien Albert, souligne avec fierté que ce projet de modernisation constitue « une marque de confiance du gouvernement gabonais à l'endroit de l'USI, du fait de la nature stratégique du mandat qui veut donner une impulsion à une réforme des hôpitaux dans ce pays ». Rappelons que l'USI contribue à l'amélioration de la santé des populations dans les pays en développement et en émergence depuis des années; elle vise à mettre en place des politiques de santé et des programmes et services performants et équitables. Depuis 1989, l'Unité a réalisé plus de 200 mandats à l'international, principalement dans les pays africains francophones.

- 30 -

À propos de l'Unité de santé internationale :
Depuis sa création en 1989 par la faculté de médecine de l'UdeM, l'Unité de Santé Internationale (USI) contribue à l'internationalisation des activités du CHUM et de plusieurs facultés de l'Université de Montréal, plus particulièrement de l'École de santé publique.

 

Contact :
Maryève Tassot,
Responsable des communications
Unité de santé internationale, Faculté de Médecine / Centre de recherche du CHUM
Tél. : 514-890-8000 poste 16340