Soccer masculin : Les Carabins à court du titre du RSEQ

Montréal, le 3 novembre 2013 – L’équipe de soccer masculin des Carabins de l’Université de Montréal n’est pas parvenue à créer l’égalité en fin de match et le Rouge et Or de Laval a remporté le titre du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) grâce à une victoire de 2-1 dimanche après-midi au CEPSUM.

 

Les représentants de l’UdeM ont obtenu de très bonnes occasions dans les dernières minutes du match pour tenter de créer l’égalité. D’abord, Maxime Laurey (Administration, HEC Montréal) a fait dévier une longue touche de Vincent de Bruille (Doctorat en génie chimique, Polytechnique) de la tête et le gardien Jean-François Desrosiers a réalisé un arrêt difficile. Sur le rebond, Jonathan Beaulieu-Bourgault (Arts et sciences) avait un filet pratiquement désert devant lui, mais son tir a été bloqué par un défenseur.Ensuite, dans les arrêts de jeu, après avoir descendu sur l’aile, de Bruille a effectué un tir qui est passé tout près du poteau opposé.


Malgré ce résultat, les Carabins et le Rouge et Or participeront au championnat de Sport interuniversitaire canadien (SIC) en tant que champions respectifs de la saison régulière et des séries. Ce tournoi sera présenté la semaine prochaine, du 7 au 10 novembre, à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Les Rouges ont pris une avance de 2-0


Dans un match d’une grande intensité, les deux formations ont obtenu de bonnes occasions durant les 45 premières minutes. Le Rouge et Or a été le premier à cogner à la porte des buts des Bleus. Toutefois, le gardien Kenan Morina (Maîtrise en sciences de la gestion, HEC Montréal) a été alerte et a réussi à arrêter un coup franc dévié.

Les représentants de l’UdeM ont été plus menaçants après 15 minutes de jeu. D’abord, Antoine Noël (Mathématiques) a redirigé une passe de Vincent de Bruille tout juste au-dessus du but. Quelques instants plus tard, Maxime Laurey a effectué un long coup franc qu’Alexandre Haddad (Administration, HEC Montréal) a reçu de la tête pour remettre devant à Jonathan Beaulieu-Bourgault, mais son tir a été bloqué en défense.

Les Rouges ont finalement réussi à ouvrir le pointage à la 40e minute sur un penalty. En voulant intercepter l’attaquant Marc-Olivier Kouo Dibongue qui fonçait vers le but, Kenan Morina a commis une faute qui s’est transformée en penalty. Kouo Dibongue a été choisi pour tirer et il a marqué sur un tir bas près du poteau à la droite de Morina.

« Nous avons joué une mauvaise première demie qui nous a coûté le match, a dit l’entraîneur-chef Pat Raimondo. Les gars ont mieux joué dans les 30 dernières minutes, mais il manquait un sentiment d’urgence. Il nous a manqué de courage dans ce duel et c’est décevant de perdre ainsi sur notre terrain. Nous allons rebondir et mieux jouer la semaine prochaine au championnat canadien. »

En deuxième demie, les Rouges ont doublé leur avance. Amaury Fauvergne a accepté une passe de Fabrice Lassonde et a filé seul vers le but des Carabins avant de marquer sur un tir bas.

La réplique des Carabins est venue de la tête d’Adama Sissoko (Sciences économiques et politiques). Il a marqué de la tête en bénéficiant d’un long coup franc de Maxime Laurey. L’espoir des partisans des Carabins était ravivé et, quelques minutes plus tard, Sissoko a passé près de répéter l’exploit en faisant dévier un autre ballon de la tête devant le but. Cette fois-ci, le gardien du Rouge et Or a fermé la porte.

À la 77e minute, Laurey a tiré un boulet sur un coup franc à une trentaine de mètres du but. Cependant, le ballon a été bloqué à bout de bras par le gardien Jean-François Desrosiers. Les Carabins ont finalement manqué de temps pour combler l’écart de deux buts.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420