Sandrine Mainville est à nouveau l’athlète féminine de la semaine au Québec

Sandrine MainvilleLa nageuse Sandrine Mainville, des Carabins de l’Université de Montréal, a été nommée athlète féminine de la dernière semaine dans le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Elle a reçu cet honneur pour une deuxième fois cette saison en raison de son impressionnante performance lors de la troisième coupe universitaire de l’année, présentée au CEPSUM.

 



L’athlète de 21 ans originaire de Longueuil a été la grande vedette de cette compétition. Sacrée athlète féminine de la rencontre pour la deuxième fois de la saison, la recrue a battu un record du RSEQ, en plus de cinq records d’équipe. Au passage, elle a gagné quatre médailles d’or en autant d’épreuves.

L’étudiante en droit a d’abord réussi le rare exploit d’abaisser deux records d’équipe dans la même épreuve, le relais 4x50m libre. Prenant le départ, elle a réussi personnellement un temps de 25.06 et le relais a réalisé un temps total de 1:47.29, bon pour une médaille d’or. Le record précédent datait de 1991, un relais qui incluait la directrice des programmes sportifs de l’UdeM, Manon Simard, ancienne nageuse de l’équipe nationale canadienne.

Dans l’autre relais auquel elle a participé, le 4x50m quatre nages, elle a apporté sa contribution pour établir un record du RSEQ. Mainville, au papillon, et ses coéquipières ont réussi un temps de 1:54.82.

La sprinteuse a eu autant de succès dans ses épreuves individuelles avec deux médailles d’or et autant de records d’équipe. Elle a arrêté le chronomètre à 26.91 au 50m papillon et à 55.06 au 100m libre. Cette dernière performance fut la meilleure de la journée, toutes catégories confondues, selon le classement de points de la FINA.

Dans une journée où les Bleus ont dominé leurs adversaires, Mainville a ainsi aidé les Carabins à terminer au premier rang des classements féminin et combiné. Les femmes, avec un total de 187 points, ont terminé avec 86 points d’avance sur McGill. Au combiné, les Bleus ont fini la journée à 397,5 points, soit une impressionnante avance de 206,5 points sur McGill. Les hommes ont également tiré leur épingle du jeu avec 112,5 points d’avance sur Laval au premier échelon de la compétition.

Sandrine Mainville faisait partie de l’équipe canadienne aux Universiades d’été 2013 de Kazan, en Russie. Elle a également participé aux championnats du monde de natation l’été dernier.

La quatrième coupe universitaire de la saison sera présentée le soir du vendredi 17 janvier 2013 à l’Université Laval.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420