L'Université de Montréal se mobilise pour le 6 décembre

  • Forum
  • Le 1 décembre 2013

Le 6 décembre 1989, 14 jeunes femmes étaient assassinées à Polytechnique Montréal, simplement parce qu'elles étaient des femmes.

 

Pour ne pas oublier cette tragédie et aussi pour réfléchir sur le problème de la violence faite aux femmes et aux jeunes filles, le 6 décembre est devenu au Canada la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes.

 

L'Université de Montréal s'associe à cette journée de souvenir et de réflexion en organisant, le 6 décembre prochain, de 12 h 10 à 13 h 30 (pavillon du 3200–Jean-Brillant, salle B-3345), une table ronde intitulée «Quoi de neuf pour prévenir les agressions?» Isabelle Fortin, du CALACS Entre elles (Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel), Claude Roy, sergent-détective au Service de police de la Ville de Québec, et Alain Vienneau, directeur par intérim du Bureau d'intervention en matière de harcèlement de l'UdeM, participeront à la rencontre.

Parallèlement à cette discussion, des rubans blancs seront distribués sur le campus de l'Université. Le Comité permanent sur le statut de la femme remettra la Bourse du 6-Décembre, qui encourage la recherche sur la violence faite aux femmes, le 17 décembre. Les étudiants ont jusqu'au 6 décembre pour soumettre leur candidature.