L'observatoire Ivanhoé Cambridge du développement urbain et immobilier de l'UdeM dévoile ses nouvelles couleurs

Claude Sirois, Vice-président exécutif du Québec chez Ivanhoé Cambridge, Michel Max Raynaud, directeur de l'Observatoire Ivanhoé Cambridge et Giovanni De Paoli (Image : Andrew Dobrowolskyj) Ivanhoé Cambridge et la Faculté de l'aménagement ont renouvelé, en 2011, leur partenariat entourant l'Observatoire Ivanhoé Cambridge du développement urbain et immobilier de l'Université de Montréal, anciennement appelé Observatoire SITQ.

 

Ce réinvestissement dans la recherche d'Ivanhoé Cambridge, au montant de 500 000 $, continue d'assurer le financement de l'Observatoire et ce, jusqu'en 2015.

Créé en 2006, l'Observatoire étudie les relations entre l'urbanisme, la ville et l'immobilier. Il vise à mieux comprendre l'impact de l'environnement urbain sur le secteur immobilier, la contribution du développement immobilier à la revitalisation et au développement des quartiers et de la ville, les facteurs de réussite et d'échec des investissements consentis pour les opérations de revitalisation urbaine de même que les tendances de développement urbain qui ont un impact sur l'immobilier.

« L'Observatoire a soutenu de manière déterminante la mission de la Faculté tant sur le plan de l'enseignement que de la recherche. Il a contribué à animer la vie facultaire et à enrichir l'expérience des étudiants et de professeurs qui y travaillent, notamment en fédérant les chercheurs des différentes disciplines de l'aménagement. Grâce à cet appui renouvelé, les réalisations de la Faculté continueront à se multiplier; la Faculté est ainsi en mesure de consolider la place qu'elle occupe en développement urbain et immobilier » a souligné M. Giovanni De Paoli, doyen de la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal.