Football : Grande cuvée 2013 de recrutement pour les Carabins

Les recrues 2013La période de recrutement de l’automne a été faste pour l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal. Plus d’une vingtaine de joueurs, qui viendront tous apporter une profondeur de qualité à la formation, ont décidé de poursuivre leur cheminement à l’UdeM. Le personnel de l’entraîneur-chef Danny Maciocia a ratissé tout le réseau collégial québécois pour en arriver à cette importante récolte.

 



« C’est le fruit d’un travail de longue haleine, confie Danny Maciocia. En football universitaire, il n’y a pas de séance de repêchage ou de signature de joueurs autonomes. Le recrutement occupe donc une place primordiale dans le travail de nos entraîneurs et nous sommes très satisfaits du travail accompli jusqu’ici. Nous ajoutons un groupe de joueurs très prometteurs et il y en a d’autres qui nous intéressent fortement et qui n’ont pas encore pris leur décision. »

Chez les Carabins, jamais les joueurs d’un même recrutement ne seront arrivés d’horizons si variés. Les 23 joueurs présentés vendredi matin au Salon des Carabins Guy-Fréchette proviennent de 11 institutions collégiales établies dans plusieurs régions du Québec, réparties dans les divisions 1, 2 et 3 du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les Carabins ont su former un noyau de joueurs solide au cours des dernières années. Certains nouveaux venus pourraient voir beaucoup d’action dès l’an prochain, mais tous ajouteront une profondeur d’une rare qualité à une formation déjà bien nantie.

« Ces gars qui sont réunis aujourd’hui croient en ce que l’on veut faire ici, souligne le pilote des Bleus. La majorité d’entre eux étaient des leaders au sein de leur équipe collégiale. Je sais qu’ils viennent ici pour les bonnes raisons et qu’ils vont bien cadrer dans notre organisation. Il y a toujours de la place pour les recrues qui sont prêtes à travailler fort. »

Plusieurs de ces joueurs ont remporté des championnats au cours des dernières années. Au total, ces 23 recrues ont remporté 14 Bols d’Or. De plus, le receveur des Lynx d’Édouard-Montpetit Régis Cibasu, le secondeur des Cheetahs de Vanier Jean-Gabriel Poulin et le botteur des Élans de Garneau Louis-Philippe Simoneau faisaient partie de l’équipe canadienne, dirigée par Noel Thorpe, qui a remporté le championnat du monde junior de l’IFAF en 2012.

Quelques joueurs à surveiller
Parmi les joueurs qui porteront l’uniforme bleu-blanc-noir la saison prochaine, certains ont offert des performances exceptionnelles dans les rangs collégiaux et seront assurément à surveiller dans un avenir rapproché. Parmi eux, le quart-arrière Hugo Henderson, des Spartiates du Vieux Montréal, est en lice pour le titre de joueur par excellence dans la première division du RSEQ après avoir dominé le circuit avec 2257 verges par la passe et 759 verges gagnées au sol. En plus d’avoir lancé 23 passes de touché, il a également marqué 13 majeurs au sol. En attaque, Régis Cibasu et le porteur de ballon Gabriel Parent, des Nomades de Montmorency, se sont également démarqués. En trois saisons avec les Lynx, Cibasu a gagné un impressionnant total de 1996 verges sur réception. De son côté, Parent a terminé au premier rang chez les porteurs de ballon avec des gains de 973 verges.

La défense n’est pas en reste avec l’ajout, notamment, des secondeurs vedettes Jonathan Boissonneault-Glaou, des Cougars de Champlain-Lennoxville et de Jean-Gabriel Poulin. En seulement quatre matchs joués en 2013, Boissonneault-Glaou a réussi 16,5 plaqués dont 8 ont été réussis derrière la ligne de mêlée. Pour sa part, Poulin a fait partie des meneurs de son équipe au chapitre des plaqués à chacune de ses saisons. Il en a réussi 132,5 au total.

L’UdeM se démarque
« Dans le recrutement, chaque joueur que l’on veut accueillir chez nous est un dossier différent, dit Danny Maciocia. Ils ont tous des besoins et des objectifs différents sur les plans académique, sportif et personnel. Plusieurs facteurs sont pris en considération et nous nous efforçons de bien guider ces joueurs dans leur décision. Nous avons la chance de compter sur la plus grande université francophone au pays et sur des ressources de premier plan au CEPSUM et partout sur notre campus.  Ces éléments apportent sans contredit une valeur ajoutée à notre équipe de football. »

L’entraîneur-chef rappelle également la valeur de l’enseignement offert à l’UdeM, HEC et Polytechnique qui forment la seule université francophone canadienne à se classer parmi les cent meilleures universités au monde.

Le stade du CEPSUM, avec sa configuration particulière, en fait non seulement l’un des plus bruyants du circuit, mais permet également d’avoir à proximité tous les besoins essentiels de l’équipe, en plein cœur du centre sportif et du campus.

Une portion des nouveaux venus des Carabins sauteront sur le terrain avec leurs coéquipiers dès le camp de printemps 2014. Les autres viendront s’ajouter à la formation en août prochain.

 

Sur le Web

Les Carabins
Liste complète des joueurs qui se joignent aux Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420