Nouvel accord en pharmacologie moléculaire

Michel BouvierLa société biopharmaceutique française Domain Therapeutics annonce la signature d'un accord de licence et de partenariat sur la technologie des biocapteurs avec l'Université de Montréal (UdeM) et l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie — Commercialisation de la recherche (IRICoR) ainsi que l'Université McGill.

 

Domain Therapeutics est spécialisée dans la recherche et le développement de nouveaux candidats médicaments ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), des récepteurs qui permettent aux cellules de réagir à leur environnement.

La technologie des biocapteurs est une nouvelle approche qui permet de discriminer l'activation fonctionnelle des voies de signalisation intracellulaires associées aux RCPGs et s'avère une technologie de choix pour accélérer la découverte et le développement de ligands biaisés de cette classe de récepteurs. Cette technologie a été développée par une équipe de chercheurs de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'UdeM dirigée par le Dr Michel Bouvier, un expert reconnu à l'échelle internationale pour ses travaux sur les RCPGs.

En vertu de la licence, Domain Therapeutics aura notamment un accès co-exclusif à cette technologie. De plus, elle apportera un soutien financier à la découverte de nouveaux biocapteurs.

Geneviève Tanguay, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation de l'Université de Montréal, se réjouit de l'accord : « Il faut saluer cette rencontre très prometteuse pour la mise au point des médicaments de l'avenir entre Domain Therapeutics et une équipe chevronnée de notre université menée par Michel Bouvier, un expert mondial de la recherche fondamentale en pharmacologie moléculaire et un esprit foncièrement innovateur. »

Pour plus d'informations, lire le communiqué de presse.