Comment les magazines influencent nos repas festifs

Amélie Baillargeon, blogueuse du site Web Extenso, le Centre de référence nutrition humaine de l'Université de Montréal, consacre son billet de blogue de décembre à ce que lui inspirent les magazines pour la boustifaille du temps de Fêtes.

 

Une inspiration qui nous met en appétit : à ne pas lire le ventre vide !

« J'aime Noël. Mon sapin est fait depuis deux semaines déjà. La musique de Bing, Nat, Charlie et compagnie anime depuis quelque temps l'appartement. Mais une des choses que je préfère le plus, c'est de planifier les mets que je vais préparer pendant cette période. Chaque année, j'attends toujours avec impatience que ma boîte à lettres et les présentoirs en épicerie se garnissent des numéros de Noël pour mesurer l'ampleur de mes ambitions. Voilà deux ans, c'était la bûche Red Velvet de Coup de pouce. L'an passé, les petits mokas de Ricardo. Cette année, ce sera un mélange des biscuits de Canadian Living et de Châtelaine.

Pourquoi toute cette mise en bouche? Pour cet article, particulièrement son titre, « Women's magazines as facilitators of Christmas rituals », paru en novembre dernier dans le journal Qualitative Market Research: An International Journal. Les auteures font l'analyse du contenu de trois magazines populaires au Royaume-Uni et en Australie sur 20 ans. Je me suis dit : « Tiens, pourquoi ne pas faire l'exercice, version allégée, avec quelques-unes des revues sur nos tablettes? » Petit survol de l'univers où le papier glacé se fait des plus alléchants. »

Lire la suite du billet d'Amélie Baillargeon sur Extenso.

Sujets