Domain Therapeutics ouvre une filiale à Montréal pour exploiter une technologie développée à l'IRIC

La technologie BioSens-All a été développée dans l'unité de recherche en pharmacologie moléculaire du professeur Michel Bouvier.Après avoir conclu, le mois dernier, un accord de licence et de partenariat sur la technologie des biocapteurs avec l'Université de Montréal, l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie — Commercialisation de la recherche (IRICoR) et l'Université McGill, la société biopharmaceutique française Domain Therapeutics annonce l'ouverture de sa filiale nord-américaine Domain Therapeutics NA Inc., au sein de l'Institut NÉOMED, à Montréal.

 

Domain Therapeutics est une société spécialisée dans la recherche et le développement de nouveaux candidats médicaments ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs).

Cette implantation s'inscrit dans sa stratégie de commercialisation d'une nouvelle technologie de biocapteurs, BioSens-All™, dédiée aux RCPGs, développée à l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'Université de Montréal dans l'unité de recherche en pharmacologie moléculaire du professeur Michel Bouvier.

Domain Therapeutics se rapproche ainsi des inventeurs de la technologie, appartenant à l'Université de Montréal et à l'Université McGill. L'activité de R&D sera exclusivement axée sur les projets internes à Domain Therapeutics et sur ceux réalisés avec les partenaires industriels de la société.

L'implantation nord-américaine de Domain Therapeutics répond également à la volonté d'expansion de la société. La proximité géographique permettra à la filiale de Domain Therapeutics de nouer de nouveaux partenariats avec des sociétés canadiennes et américaines de l'industrie pharmaceutique et des biotechnologies.

« Nous nous réjouissons de cette installation au Canada, au sein de l'Institut NÉOMED, qui marque une étape importante de la vie de notre société », se félicite Pascal Neuville, administrateur et directeur général de Domain Therapeutics. « Nous sommes convaincus que cette implantation nous permettra d'établir des relations stratégiques avec les sociétés nord-américaines et d'accélérer le développement de nos projets au moyen de la technologie BioSens-All™ ».

L'installation au sein de l'Institut NÉOMED favorisera l'atteinte des objectifs de Domain Therapeutics. En effet, l'Institut NÉOMED est un centre d'excellence dédié à la R&D de médicaments, qui accueille des sociétés dont les activités complémentaires permettent la création d'un véritable écosystème facilitant l'innovation. Offrant un environnement de haute qualité et un parc d'équipement hautement spécialisé, l'Institut favorise les synergies entre résidents et l'émergence de projets collaboratifs. L'Institut NÉOMED, inauguré il y a un an, héberge déjà une quinzaine de sociétés.

« Nous sommes enchantés de l'arrivée de Domain Therapeutics chez NÉOMED et sommes persuadés que les recherches entreprises par Domain seront fructueuses », s'enthousiasme Max Fehlmann, président et chef de la direction de l'Institut NÉOMED. « Après un premier accord de licence avec des organismes locaux, nous pensons que d'autres possibilités de collaboration vont émerger et que des programmes de recherche communs vont être mis en place avec nos sociétés résidentes ».

« Nous sommes très heureux de la décision de Domain Therapeutics d'ouvrir cette filiale à Montréal et de bénéficier des installations de l'Institut NÉOMED. Cette initiative accélérera la commercialisation d'un élément important du portefeuille technologique de l'IRIC », déclare Steven Klein, vice-président, développement des affaires de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie — Commercialisation de la recherche (l'IRICoR). « De plus, la collaboration avec des partenaires de recherche, au premier rang desquels figure le professeur Michel Bouvier, chercheur principal à l'IRIC, ainsi que des chercheurs de McGill, de l'Université de Sherbrooke et du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine permettra de générer d'autres biocapteurs qui viendront renforcer la plateforme BioSens-All™ de Domain Therapeutics. »

La technologie des biocapteurs BioSens-All™, est la deuxième technologie acquise par Domain Therapeutics. La société possède également la technologie DTect-All™, une plateforme de criblage spécialisée dans la découverte de médicaments innovants ciblant les RCPGs. Avec ces deux technologies propriétaires et complémentaires à son actif, Domain Therapeutics se positionne désormais comme un acteur international et essentiel de la découverte de médicaments pour les RCPGs.

A propos des récepteurs couplés aux protéines G et de la technologie BioSens-All™
Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs) appartiennent à la famille des récepteurs membranaires et constituent une des principales classes de cibles thérapeutiques pour de nombreuses indications du système nerveux central, pour les maladies métaboliques, cardiovasculaires, respiratoires, urinaires ou gastro-intestinales. La fixation d'une hormone ou d'un ligand spécifique sur le site de liaison du récepteur active une ou plusieurs voies(s) de signalisation intracellulaire permettant à la cellule de fournir une réponse adaptée au changement de son environnement. Les nombreux médicaments ciblant les RCPGs représentent environ 40 pour cent de tous les traitements commercialisés, mais ne s'adressent qu'à 15 pour cent des RCPGs. Les industriels du secteur recherchent désormais des traitements agissant sur les 85 pour cent de RCPGs non exploités, mais aussi des traitements plus adaptés à la physiologie des patients et présentant moins de risques d'effets secondaires. Ces nouvelles classes de molécules portent les noms de modulateurs allostériques et de ligands biaisés. La technologie BioSens-All™ permet pour chaque molécule candidate de connaître les voies de signalisation qu'elle peut activer et ainsi de prédire son profil pharmacologique. Cette approche permet de choisir très tôt dans le développement la ou les molécules qui ont le plus de chances d'être actives sans présenter d'effets secondaires ou d'induire de tolérance au traitement.

A propos de Domain Therapeutics
Domain Therapeutics
est une société biopharmaceutique basée à Strasbourg, France, spécialisée dans la recherche et le développement précoce de petites molécules ciblant les récepteurs couplés aux protéines G, une des plus importantes classes de cibles thérapeutiques. Domain Therapeutics identifie et développe de nouveaux candidats médicaments, modulateurs allostériques et ligands biaisés, grâce à son approche innovante et ses technologies différenciées. La société donne accès à ses technologies par le biais d'accords de recherche et de collaboration et développe son propre pipeline de composés jusqu'au stade de tête de série optimisée pour des indications majeures des maladies du système nerveux central et des troubles du métabolisme. En janvier 2014 la société implante sa filiale Domain Therapeutics NA Inc. à l'institut NEOMED de Montréal (Canada).

À propos l'Institut NÉOMED
L'Institut NEOMED est un centre de recherche et développement à la pointe de la technologie implanté dans le Technoparc de Montréal. L'Institut NÉOMED agit comme un centre à accès ouvert pour la découverte de médicaments, hébergeant des entreprises commerciales et fournissant un environnement unique pour stimuler la collaboration, l'innovation et la créativité.

À propos de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie — Commercialisation de la recherche (IRICoR)
L'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche (IRICoR) est un organisme à but non lucratif de l'Université de Montréal qui a pour mission d'accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments et de thérapies innovantes provenant en particulier de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), d'autres unités de recherche scientifique de l'Université de Montréal et de collaborateurs externes. IRICoR investit dans des projets particulièrement novateurs assurant une transition rapide de la recherche universitaire à la mise en marché et identifie les meilleurs partenaires de développement pour des projets commercialement prometteurs. Les projets soutenus par IRICoR ont accès aux infrastructures de découverte de médicaments de l'IRIC et à des professionnels issus de l'industrie pharmaceutique.

À propos de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)
Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l'Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre ce fléau. L'IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d'envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, un impact significatif dans la lutte contre le cancer.


Relations avec les médias :
Andrew Lloyd & Associates
Juliette dos Santos / Sandra Régnavaque
Tel : +33 1 56 54 07 00