Hockey féminin : Les Carabins déjouent les Ravens

L’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal a remporté un nouveau succès face aux Ravens de Carleton, dimanche après-midi au CEPSUM, sur le pointage de 5 à 3. Audrey Gariépy (Arts et sciences) a été l’auteure de deux buts.

 



Après seulement cinq minutes de jeu en première période, la gardienne Élodie Rousseau Sirois (Architecture de paysage) a été mise à contribution sur un tir de Rebecca Klimo.

C’est pourtant Carleton qui a ouvert le pointage par l’intermédiaire de Sadie Wegner qui a profité d’une ouverture en haut de l’enclave pour donner les devants aux visiteuses. Alors qu’il restait six minutes à faire à la période, Audrey Gariépy a égalisé pour les Carabins. La joueuse originaire de Laval a profité d’une rondelle relâchée sur la ligne par la gardienne Eri Kiribuchi pour inscrire son sixième but de la saison.

Deux minutes avant la sirène, Carleton a repris les devants dans le match suite à une rondelle déviée devant le filet par Tawnya Guindon, qui a trompé la vigilance de Rousseau Sirois.

En seconde période, les Ravens ont porté leur avance à 3-1 avec un but de la défenseure Kelsey VanderVeen en avantage numérique. Audrey Gariépy a répliqué quelques secondes plus tard pour inscrire son second but de la partie. L’attaquante de 22 ans a inscrit au passage son sixième but en cinq matchs, une prestation qui a beaucoup plu à l’entraîneure-chef, Isabelle Leclaire. « Audrey a fait beaucoup d’efforts au cours des dernières semaines, et le travail porte ses fruits. Le déclic a eu lieu. »

Alors qu’il restait trois minutes à faire à la période, Maude Gelinas (Mathématiques) a profité du rebond laissé par la gardienne sur un tir d’Ariane Barker (Communication) pour égaliser à 3-3. Dans la période, les Carabins ont dominé au registre des tirs au filet, 22 à 9, mais se sont heurtées à une solide gardienne. «On savait que la gardienne serait très solide. Elle a inquiété les Martlets de McGill plus tôt dans la saison et ce soir, on s’était bien préparé », a précisé Isabelle Leclaire.

Au début des dernières 20 minutes, Maude Gélinas a quitté la glace sur une civière suite à une mauvaise chute le long de la bande. Après une longue interruption, le match a repris. « Ça a été difficile pour les joueuses de voir leur coéquipière à terre, mais les filles ont été très solidaires et ont décidé de gagner pour Maude », a expliqué Isabelle Leclaire.

Les Carabins ont pris les devants une minute après l’incident sur un tir de Sara Lachance (Arts et sciences) dévié par Élizabeth Mantha (Droit). Deux minutes plus tard, la Française Marion Allemoz a clôturé le pointage en avantage numérique sur un bon travail d’Ariane Barker.

« Comme contre Concordia nous avons réalisé un départ assez lent, mais on a su revenir dans le match et dominer par la suite, a déclaré Iabelle Leclaire. Je ne suis pas inquiète, car on travaille des nouvelles choses et ça prend du temps pour s’ajuster. »

Les porte-couleurs de l’UdeM ont également mené au chapitre des tirs au but, 51 à 27.

Les Carabins rendront visite aux Gee-Gees d’Ottawa pour leur prochain match le samedi 1er février prochain. Un match qui précèdera l’affrontement attendu entre les Carabins et les Martlets le vendredi 7 février au CEPSUM.

 

Sur le Web

Les Carabins

Source : Clément Vaillant, assistant à l'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420