Natation : Les Carabins complètent leur balayage de la saison québécoise

Pour la première fois de son histoire, l’équipe de natation des Carabins de l’Université de Montréal a tout ramassé sur son passage au championnat provincial en remportant les trois titres, féminin, masculin et combiné, du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Elle a concrétisé sa domination ce week-end à l’Université de Sherbrooke. La recrue Barbara Jardin a été également été couverte d’honneurs.

 



Les nageurs au maillot bleu royal ont été tout simplement parfaits sur le circuit universitaire québécois en 2013-2014, eux qui avaient également remporté les quatre compétitions de la saison régulière dans les trois mêmes volets.

Les Carabins ont complètement dominé le championnat du RSEQ en récoltant 27 médailles d’or sur une possibilité de 42. Au classement final, ils ont amassé un total de 658,5 points au combiné, soit 270 de plus que McGill. Les femmes en bleu en ont récolté 279 et les hommes, 379,5, devançant respectivement les Martlets (205,5 points) et les Redmen (183 points).

« C'est un bel accomplissement. C'était un travail d'équipe et tout le monde y a cru, a déclaré l’entraîneur-chef des Carabins, Pierre Lamy, qui a révolutionné l’équipe de natation de l’UdeM depuis son arrivée au début de la saison 2012-13. Ce sont les athlètes qui écrivent leur histoire et ils viennent d'en finir un beau chapitre. Nous avions une bonne avance avant ce championnat, mais personne ne s'est assis sur ses succès et ils ont continué à réaliser leurs meilleurs temps. »

Après s’être jointe à l’équipe en janvier, l’olympienne Barbara Jardin a été l’une des vedettes de cette fin de semaine. Celle qui a participé aux Jeux olympiques de Londres a mérité le titre d’athlète féminine du championnat et de la saison, en plus de gagner le titre de recrue féminine de l’année dans le RSEQ.

L’étudiante en arts et sciences a réalisé des performances tout simplement phénoménales, gagnant cinq médailles d’or en autant d’épreuves. Au 400m libre, elle a réussi un temps de 4:08.81, un record du RSEQ. Ensuite, au 400m quatre nages, elle a arrêté le chronomètre à 4:37.02, à un centième d’un autre record du RSEQ. Ces deux performances lui ont toutes value au moins 836 points selon la charte de points de la FINA. Aucun autre nageur du RSEQ n’en a obtenu autant. Elle a également remporté les épreuves du 400m quatre nages (4:37.02), du 200m libre (1:58.64) et finalement le relais 4x200m libre (8:15.60).

« Barbara est tout simplement fantastique, elle rayonne depuis son arrivée avec l'équipe, a dit Pierre Lamy, nommé entraîneur de l’année  en féminin et en masculin. Elle a réalisé tous ses meilleurs temps de l'année et est passée bien près de battre deux records du RSEQ. Et tout le monde a travaillé fort autour d'elle. »

Chez les hommes, Frédéric Le Blanc (Génie civil, Polytechnique) et Charles Francis (Arts et sciences), lui aussi membre d’Équipe Canada aux Jeux olympiques de Londres, ont volé la vedette avec chacun une récolte de cinq médailles d’or. Le Blanc a aussi ajouté une médaille de bronze.

Gabrielle Soucisse (Sciences biologiques), qui avait participé aux championnats du monde de la FINA en 2009, et Sandrine Mainville (Droit), qui y était l’été dernier, ont également tiré leur épingle du jeu. Soucisse a mérité une récolte de trois médailles d’or et trois d’argent. De plus, elle a reçu le prix remis à la nageuse ayant fait le plus preuve de leadership et d’engagement communautaire. Pour sa part, Mainville a terminé le week-end avec deux médailles d’or.

Xavier Desharnais (Kinsésiologie), qui a avait pris par à une épreuve de Coupe du monde de 57 km en Argentine dimanche dernier, n’a pas paru trop épuisé. Il a remporté les honneurs au 1500m (15:51.14). Il a aussi gagné une médaille de bronze.

Depuis les débuts de ce système de classement, en 1988-89, balayer les trois titres québécois n’était arrivé que sept fois. Les Redmen de McGill ont accompli l’exploit à deux reprises. Le Rouge et Or l’a réussi cinq fois, dont la dernière remonte à 2008-09.

Une grosse délégation se rendra à Toronto
Les représentants de l’UdeM se préparent maintenant pour les championnats de Sport interuniversitaire canadien (SIC) qui seront présentés à l’Université de Toronto du 20 au 22 février. À Sherbrooke, six autres nageurs ont obtenu leur qualification. Au total, pas moins de 24 Carabins, soit 12 hommes et 12 femmes, se sont qualifiés pour cette compétition.

« Ce nombre de nageurs était un objectif qu’on s’était fixé en début de saison, a affirmé Lamy. Avec notre prestation ce week-end, on sent qu’on est presque prêt pour le championnat canadien. »

Les Carabins tenteront de retourner sur le podium des championnats de SIC pour la première fois depuis 2010 alors que les femmes avaient terminé au troisième échelon.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420