La FEP offre des formations sur mesure aux entreprises

  • Forum
  • Le 10 février 2014

  • Mathieu-Robert Sauvé

De nombreuses entreprises recherchent des formations d’appoint pour leurs employés. (Photo: iStockphoto)Motiver et mobiliser le personnel, connaître les lois en matière de relations de travail, résoudre les conflits, composer avec les comportements difficiles, tels sont certains des thèmes abordés dans le programme de formation continue Gérer et superviser efficacement, offert par la Faculté de l'éducation permanente (FEP) de l'Université de Montréal.

 

Quatre modules de 30 heures (« Développer de meilleures habiletés relationnelles », « Exercer son rôle de gestionnaire de premier niveau », « Gérer efficacement les opérations » et « Superviser proactivement une équipe ») mènent à une attestation comptant pour trois unités de formation continue reconnues par la plupart des ordres professionnels.

« Notre clientèle est composée d'employés d'entreprises privées et d'organismes publics et parapublics. Les cours sont bâtis en fonction de leurs besoins dans la vie de tous les jours », explique Florence Bordage, directrice de la formation continue à la FEP. En poste depuis septembre 2012 après avoir exercé son métier pendant 25 ans en entreprise privée, la spécialiste connaît bien les besoins du monde du travail. Durant les 15 années précédant son embauche à l'UdeM, elle a travaillé à la formation d'employés à la Commission de la construction du Québec, chez Loblaw, à l'Institut national de l'image et du son, à la Standard Life du Canada et à la Banque Scotia, notamment.

« Les gens doivent revenir au travail, dès le lendemain de leur séance de formation, avec des outils qu'ils ont appris à maîtriser, soit une base de théorie, bien entendu, mais surtout des solutions pratiques à appliquer », résume la double diplômée de deuxième cycle (études littéraires et administration des affaires) qui a aussi étudié en traduction.

Cinq programmes en un an

Au cours de la dernière année, le secteur de la formation continue de la FEP a lancé cinq programmes sur ce modèle. Outre celui sur la gestion efficace, les programmes suivants ont vu le jour : Criminalité économique : prévention, détection et contrôle; Gestion philanthropique : dons majeurs et planifiés; Formations Lean Six Sigma (Ceinture verte et Ceinture noire); et Programme exécutif en gestion et conformité douanière, un programme intensif de cinq jours.

Les participants à ces programmes peuvent s'attendre à payer jusqu'à 2750 $ pour une formation intensive. « Nous avons une obligation d'autofinancement », précise Mme Bordage.

Peu connue à l'extérieur des cercles d'initiés, la formation à la méthode Lean Six Sigma est très recherchée parmi les gestionnaires. Cette méthode vise à améliorer l'efficacité des procédés (en entreprise, en usine ou dans le domaine des services) tout en assurant la qualité du travail, du produit ou des services. Le programme de formation est donné par trois formateurs.

Le programme sur la prévention de la criminalité économique s'adresse, quant à lui, aux cadres, dirigeants et enquêteurs concernés par le phénomène. Le programme de gestion et conformité douanière intéressera les gestionnaires, comptables et avocats spécialisés travaillant principalement dans des entreprises ou groupes qui font de l'import-export. La formation sur les dons majeurs et planifiés a la particularité d'être offerte en ligne. Elle concerne les professionnels susceptibles d'implanter ou d'élaborer un programme de dons majeurs et planifiés dans un organisme de bienfaisance. Cette formation a également été adaptée pour être offerte aux planificateurs financiers et elle vient d'être agréée par l'Institut québécois de planification financière.

« En principe, tous les domaines couverts par l'Université de Montréal peuvent faire l'objet de programmes de formation continue, mais évidemment nous prenons soin de ne pas empiéter sur le terrain des facultés », mentionne Mme Bordage. Des demandes récentes, en médecine et en droit, ont été transmises aux facultés concernées, donne-t-elle à titre d'exemple.

Formation sur mesure

Florence BordageC'est depuis 1990 que la FEP organise des séances de formation continue pour les personnes sur le marché du travail qui recherchent des formations d'appoint, pratiques, courtes et actuelles. Les formateurs choisis sont des spécialistes dans leur domaine et certains enseignent déjà à l'Université de Montréal. « Nos formateurs possèdent majoritairement un diplôme de deuxième cycle, en plus d'avoir une solide expérience et une approche très “terrain” », mentionne Mme Bordage.

Selon les besoins des clients, les formations peuvent avoir lieu au sein de l'entreprise ou dans les locaux de l'Université, incluant les campus de Laval et de Longueuil. Quelques-unes se donnent en ligne ou selon une formule hybride (en ligne et en classe). Une réduction de 10 % est accordée aux diplômés de l'UdeM, de HEC Montréal et de Polytechnique Montréal.

La directrice se dit particulièrement satisfaite de l'évolution de son secteur. Elle est parvenue, entre autres, à conclure des ententes de partenariat avec plusieurs regroupements et entreprises de la région montréalaise. Parmi ceux-ci l'Association sur l'accès et la protection de l'information, la Corporation des officiers municipaux agréés du Québec, le Centre de formation en soins critiques Hélène Quevillon, la firme Relais Expert-Conseil et IE Canada.

Mathieu-Robert Sauvé

 


À lire aussi