Volleyball féminin : Les Carabins remportent un match de finale enlevant face au Rouge et Or

Après un début de match explosif, l’équipe de volleyball féminin des Carabins de l’Université de Montréal a dû renverser la vapeur en fin de rencontre pour finalement l’emporter 3-2 (25-13, 25-20, 29-31, 15-25, 15-9) sur le Rouge et Or de Laval samedi soir au CEPSUM dans le premier match de la finale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

 



Les Bleus ont connu l’un de leurs meilleurs débuts de match depuis le début de la saison. Elles faisaient flèches de tout bois et elles ont pris une avance de 16-3 au temps mort technique du premier set. Ensuite, malgré les tentatives du Rouge et Or pour revenir de l’arrière, les Bleus ont vogué vers un gain de 25-13.

La deuxième manche a été plus chaudement disputée. Les représentantes de l’UdeM ont même tiré de l’arrière 4-8 au départ. Elles se sont toutefois ressaisies pour créer l’égalité à 10-10. Tirant de l’arrière 12-15, elles ont réussi une séquence de six points consécutifs pour reprendre les devants. Elles ont alors conservé leur avance jusqu’à prendre les devants 2-0 en gagnant 25-20.

Les porte-couleurs de l’UdeM ont débuté le troisième set avec la même intensité, avec l’esprit d’en finir avec cette rencontre. Elles avaient une avance de 20-12 lorsque le match a basculé. Le Rouge et Or a réussi neuf points consécutifs pour prendre les devants. Cette manche s’est ensuite transportée dans une longue prolongation. Les Carabins ont raté cinq points de match et les Rouges ont finalement eu le meilleur, 31-29.

« Les joueuses étaient survoltées dans cette manche et nous voulions vraiment la gagner, mais cela s’est retourné contre nous, a dit l’entraîneur-chef Olivier Trudel. Nous avons été ébranlés émotionnellement et cela nous a pris le quatrième set pour revenir dans la rencontre et se préparer pour le cinquième. »

La quatrième manche s’est jouée à sens unique et a été toute à l’avantage du Rouge et Or. Il menait 16-6 au temps mort technique et a finalement créé l’égalité en gagnant 25-15.

En cinquième manche, dans une ambiance survoltée, les Carabins ont pris l’avantage. Alors que c’était l’égalité 7-7, elles ont réussi quatre points consécutifs. Elles ont ensuite conclu à 15-9. « Comment ne pas aimer jouer à Montréal dans une ambiance pareille », a dit Trudel avec le sourire.

« Le Rouge et Or a tenté de mettre beaucoup de pression sur Marie-Sophie Nadeau ce soir, mais elle a très bien réagi. Je dirais même qu’elle a été parfaite en cinquième manche, a dit Trudel. Au centre, Alexane Joly a également livré une excellente performance. Elle a été solide dans toutes les phases de jeu. »

Nadeau (Architecture de paysage) a terminé sa soirée de travail avec 14 attaques gagnantes, 2,5 blocs et 12 récupérations en défensive. De son côté, Joly (Enseignement univers social au secondaire) a amassé neuf attaques marquantes et 3,5 blocs. La recrue Marie-Alex Bélanger (Administration, HEC Montréal) a également bien fait avec 15 attaques décisives, 3,5 blocs et six récupérations en défensive.

« Ce qu’il faut retenir, a conclu Trudel, c’est que cette série n’est pas terminée. Le Rouge et Or a démontré aujourd’hui qu’il allait se battre jusqu’à la fin. » Le deuxième match de cette série au meilleur de trois sera présenté vendredi soir prochain au PEPS de l’Université Laval dès 19h.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420