Décès du professeur de nutrition Parviz Ghadirian

Parviz Ghadirian, professeur au Département de nutrition, est décédé en décembre 2013. (photo: CRCHUM)Son nom restera associé au lait. Nutritionniste de grand renom, Parviz Ghadirian avait établi dans ses derniers travaux qu'une consommation élevée de lait augmentait le risque de cancer de la prostate... mais protégeait contre le cancer du côlon!

 

Arrivé au Québec en 1983, cet Iranien d'origine a appris le français en cours du soir accélérés pour communiquer avec ses étudiants et collègues dans leur langue. Très tôt dans sa carrière, il s'est intéressé au rôle des superstitions et des interdits sur la prise alimentaire et la santé. Ses recherches ont par la suite porté sur les liens entre les nutriments, les habitudes alimentaires et d'autres facteurs liés à l'étiologie des cancers. Humaniste et communicateur, il trouvait le temps d'animer une émission de vulgarisation scientifique à la télévision iranienne. Parviz Ghadirian est décédé le 19 décembre 2013.

Grands moments de la carrière de Parviz Ghadirian

     

  • 1976 : nomination comme chef du Babol Medical Research Station
  • 1982 : obtention d'un doctorat en épidémiologie du cancer de la London University
  • 1983 : chercheur à l'Institut du cancer de Montréal
  • 1987 : avec le Dr Jean-Marie Ekoé, il devient l'un des premiers membres actifs du Centre de recherche du CHUM
  • 1989 : publication d'un atlas sur l'incidence des cancers au Québec
  • 2002 : nomination comme professeur titulaire au Département de nutrition de la Faculté de médecine
  •  

Articles de Forum à propos des recherches du Dr Ghadirian