Natation : Les Carabins remportent cinq autres médailles, dont quatre en or

Les Carabins de l’Université de Montréal ont retenu l’attention lors de la deuxième journée des championnats de natation de Sport interuniversitaire canadien (SIC) qui se déroulement à l’Université de Toronto de jeudi à samedi. Vendredi soir, les Bleus ont ajouté cinq médailles, dont quatre en or. Sandrine Mainville est montée deux fois sur la plus haute marche du podium.

 



Les nageurs au maillot bleu royal comptent maintenant un total de huit médailles en deux jours de compétition. Au classement général, les Bleus occupent toujours le deuxième rang chez les femmes avec un total de 270 points. Les Thunderbirds de UBC mènent largement avec 532,5 points. Les Dinos de Calgary suivent à 211 points.

Chez les hommes, qui avaient terminé au neuvième rang l’an dernier, les Bleus occupent le quatrième échelon avec 138 points derrière Toronto (456), UBC (380) et Calgary (219). Les Mustangs de Western suivent à 113 points.

Les finales se concluront demain, samedi, dès 18h. Il est possible de les voir en direct au www.cis-sic.tv.

Mainville, de Boucherville, avait débuté la journée en lion. Lors des qualifications en matinée, elle a abaissé pas moins de deux records des championnats de SIC. D’abord, l’étudiante en droit a nagé le 50m papillon en 26.19. Ensuite, elle s’est imposée au 50m libre en 24.85. Elle n’a pas été aussi rapide lors des finales, mais cela a tout de même été suffisant pour gagner l’or deux fois. Elle a arrêté le chronomètre à 26.27 au 50m papillon, puis à 24.96 au 50m libre.

« Au début de la journée, je voulais seulement me qualifier pour la finale, mais les records ont été une belle surprise, a dit la recrue Sandrine Mainville qui avait participé aux championnats du monde aquatiques de la FINA l’été dernier. On ne retrouve pas une ambiance comme celle-ci nulle part ailleurs. Je suis vraiment contente d’avoir pu récolter les points pour l’équipe. »

Sa coéquipière Barbara Jardin (Arts et sciences), membre de l’équipe canadienne aux Jeux olympiques de Londres, a également remporté sa deuxième épreuve des championnats. Elle a eu le meilleur dans un duel attendu au 400m libre face à la tenante du titre et deux fois olympienne Savannah King, de UBC. Jardin, de Montréal, a terminé la course en 4:06.57, soit plus d’une seconde plus rapide que King.

« Je voulais connaître un bon départ parce que c’est l’une de mes forces, a mentionné Barbara Jardin. Cependant, après 150 mètres, ça commençait à faire mal. Mais j’ai gardé ma concentration et je voulais faire de mon mieux pour l’équipe. J’avais l’impression que je ne nageais pas seule dans la piscine. Toute l’équipe était avec moi et c’était vraiment plaisant. »

Au 200m brasse chez les hommes, Frédéric Le Blanc (Génie civil, Polytechnique) a repris son titre de champion. Il a mérité l’or avec un temps de 2:11.68. L’athlète originaire de Longueuil avait terminé deuxième la saison dernière après l’avoir emporté en 2012 à Montréal.

« C’est merveilleux de gagner l’or à nouveau, a dit le vétéran de quatre saisons. La relève est vraiment bonne au Canada et les jeunes nous poussent à être toujours plus rapides. Les résultats de notre équipe sont impressionnants jusqu’ici. »

Les femmes des Carabins ont gagné des médailles lors trois premières épreuves de la soirée. La Montréalaise Gabrielle Soucisse (Sciences biologiques) avait parti le bal avec une médaille de bronze au 100m dos grâce à un temps de 1:00.29.

Après avoir terminé en quatrième position en 2013, la formation féminine des Carabins vise un podium cette saison. Il s’agirait du premier depuis la troisième place acquise en 2010. La meilleure performance de l’équipe demeure les deuxièmes positions acquises de 1991 à 1994.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420