Volleyball féminin : Katia Forcier est la recrue de l'année au pays

La passeure Katia Forcier, des Carabins de l’Université de Montréal, a reçu le prix Mark Tennant remis à la recrue de l’année sur le circuit de volleyball féminin de Sport interuniversitaire canadien (SIC). Elle devient ainsi la troisième joueuse de l’histoire de l’équipe à mériter cette récompense après sa coéquipière Marie-Sophie Nadeau en 2010-2011 et l’olympienne Josée Corbeil en 1992-1993.

 



Cet honneur a été dévoilé jeudi soir lors de la réception des étoiles canadiennes présentée au Casino de Regina dans le cadre du championnat de volleyball féminin de SIC, présenté à l’Université de Regina, du 28 février au 2 mars.

La joueuse de cinq pieds dix pouces a dirigé l’une des attaques les plus redoutables au Canada. Les Carabins ont terminé au premier rang au Canada avec un pourcentage d’efficacité en attaque de .229. L’étudiante-athlète de 20 ans a maintenu une moyenne de 9.08 assistances par manche. Dans cette catégorie, elle a terminé au premier rang au Québec et au huitième au Canada.

La joueuse de Saint-Jean-sur-Richelieu s’est également classée parmi les meilleures de sa conférence au service avec 31 as et une moyenne de 0.49 as par manche. Forcier a ajouté un total de 36 blocs, dont huit en solo, et 125 récupérations en défensive. D’ailleurs, elle avait été choisie au sein de la deuxième équipe d’étoiles québécoises.

« C’est un honneur pleinement mérité pour Katia, a affirmé son entraîneur-chef Olivier Trudel. Quand un passeur est nommé recrue de l’année, ça démontre à quel point un programme est en santé pour les prochaines saisons puisque c’est la personne qui touche le plus souvent au ballon. Elle a démontré beaucoup de talent et de hargne sur le jeu. Elle poursuit sa courbe d’apprentissage et les meilleures saisons sont à venir pour elle et pour les Carabins. »

Katia Forcier a aidé les Carabins à terminer au premier rang du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) avec une fiche de 15 victoires contre quatre revers. Les Bleus ont ainsi retrouvé le sommet après avoir terminé au troisième rang en 2012-2013.

Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, cette étudiante en audiologie s’est jointe aux Carabins après avoir fait partie des étoiles collégiales avec les Cavaliers du Collège de Bois-de-Boulogne. « Je suis heureux qu’elle provienne du Collège de Bois-de-Boulogne, a ajouté Olivier Trudel. Encore une fois, ce programme démontre son sérieux et la qualité de son encadrement. »

Marie-Sophie Nadeau parmi les étoiles
L’attaquante Marie-Sophie Nadeau (Architecture de paysage) a été choisie parmi les étoiles canadiennes pour la quatrième fois en autant de saisons sur le circuit. Elle retrouve une place sur la première constellation après y avoir été élue en 2011-12. Seule Laetitia Tchoualack, gagnante du prix BLG remis à l’athlète féminine de l’année au Canada, tous sports confondus, a été choisie aussi souvent parmi les étoiles canadiennes dans l’histoire de l’équipe.

Nadeau a excellé sur tous les plans cette saison. La joueuse de 23 ans originaire de Saint-Aimé a terminé au premier rang dans le RSEQ avec une moyenne de 3,15 attaques gagnantes par manche. Elle se classe au 13e rang au pays dans cette catégorie. Elle arrive également au deuxième rang au Québec et au 16e au Canada avec 3,81 points par match. Elle s’est également imposée au filet avec 0,68 bloc par manche et en défense avec 132 récupérations en défensive.

Les Carabins ne participeront pas au championnat de SIC après avoir baissé pavillon devant le Rouge et Or de Laval en trois matchs en finale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420