Hockey féminin : Les Carabins poussent la finale à la limite

L’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal a créé l’égalité 1-1 dans la finale 2 de 3 du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) en défaisant de brillante façon les Martlets de McGill par la marque de 4-1 devant la deuxième plus grande foule de son histoire à l’aréna du CEPSUM jeudi soir.

 



Les Martlets avaient pris les devants dans la série à la suite d’un gain de 4-3 obtenu dimanche dernier à McGill. Le match ultime aura lieu ce samedi, 8 mars, à 14h à l’aréna McConnell de McGill. Les Bleus tentent de mettre la main sur un deuxième titre québécois après avoir remporté le premier de leur histoire l’an dernier.

Les joueuses en bleu-blanc-noir ont profité de l’indiscipline de leurs rivales pour ouvrir la marque à mi-chemin en première période à cinq contre trois. Postée dans le bas de l’enclave alors que deux Martlets étaient au cachot, Laurence Beaulieu (Arts et sciences) a réussi à loger le disque derrière la gardienne Andrea Weckman pour briser la glace.

Avec 1:15 à faire au premier tiers, Maude Gélinas (Mathématiques) a saisi une rondelle égarée quelques pieds devant Weckman pour tirer dans une cage déserte et doubler l’avance des siennes.

La défensive des Bleus s’est illustrée en début de deuxième période alors que Janique Duval (Adaptation scolaire) a écopé de deux pénalités sur la même séquence avant que Kim Deschênes (Arts et sciences) ne la suive au banc de punition. En double désavantage numérique, la gardienne Élodie Rousseau Sirois (Architecture de paysage) a tiré son épingle du jeu avec deux arrêts spectaculaires réalisés sur des déplacements en l’espace d’une dizaine de secondes.

« Je suis toujours concentrée sur mon plan de match et je joue comme si c’était toujours l’égalité, mais à trois contre cinq, je sentais qu’il était temps de se démarquer, a dit Rousseau Sirois. J’ai suivi la rondelle, mais mes coéquipières ont fait tout le travail autour de moi. Et la foule était intense, elle nous a vraiment supportées ce soir. »

Deschênes a ensuite marqué sur un retour de lancer à 12:23 en deuxième période. Dans le troisième engagement, la défense des Bleus a été intraitable, limitant les Martlets à de rares chances de marquer.

« Nous avions des ajustements à faire après le dernier match et nous avons vu des améliorations ce soir, a dit l’entraîneure-chef des Carabins Isabelle Leclaire. Nos unités spéciales ont très bien fait. Nous nous sommes bien défendues en désavantage numérique et avons réussi à marquer sur le jeu de puissance. L’équipe a démontré beaucoup de caractère pour égaliser la série. »

Ariane Barker (Communication) a mis le dernier clou dans le cercueil des Martlets en troisième période. Après avoir déjoué les deux défenseures adverses, elle a battu Weckman d’un tir du poignet parfait. La seule réplique des Rouges est venue quelques secondes plus tard lorsque Leslie Oles a complété un superbe jeu de Katia Clément-Heydra sur une descente à deux contre un.

Il s’agissait de la plus grande foule depuis le match inaugural de l’équipe au CEPSUM le 16 octobre 2009. Les Bleus avaient également mérité une victoire de 4-1 ce soir-là, sur les Stingers de Concordia.

Il s’agissait du dernier match en carrière au CEPSUM pour les Carabins Sophie Brault (Administration, HEC Montréal), Édith Aubert-Lehoux (Criminologie) et Deschênes qui complètent cette année leur parcours sur le circuit universitaire. Aubert-Lehoux et Deschênes étaient les deux dernières membres de l’édition inaugurale de l’équipe qui a débuté ses activités en 2009-2010.

« C’est émouvant, a dit Deschênes en sortant de la patinoire après un dernier tour de piste. Nous sommes très fières de terminer sur une bonne note au CEPSUM. On ne pouvait pas demander mieux. »

Les Carabins et les Martlets représenteront le Québec le week-end prochain au championnat canadien qui aura lieu à l’Université St. Thomas à Fredericton.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420