Étudiante à l'UdeM, elle jouera pour l'un des plus grands

La violoncelliste et étudiante Noémie Raymond-Friset participera au cours de maître avec le célèbre Yo-Yo Ma.À quelques semaines de terminer sa maîtrise en interprétation violoncelle à la Faculté de musique, Noémie Raymond-Friset sait pertinemment que plusieurs têtes seront tournées vers elle le mardi 18 mars prochain.

 

C'est qu'elle sera l'une des deux étudiants de la Faculté à participer au cours de maître donné par le célébrissime violoncelliste Yo-Yo Ma.

Comment a-t-elle accueilli la nouvelle de sa sélection? « Avec étonnement! », s'exclame celle qui se réjouit du fait que son père et d'anciens professeurs seront parmi les auditeurs présents à la salle Claude-Champagne. C'est d'ailleurs le foyer de cette salle, avec sa superbe vue sur la ville, qui constitue son endroit préféré sur le campus de l'UdeM.

« Je nous trouve très privilégiés, Valentin et moi, de bénéficier d'autant de temps avec Yo-Yo Ma. Une heure, en cours de maître, c'est énorme. Je souhaite évidemment en retirer le plus possible, mais aussi de donner le meilleur de moi-même.»

Les projets futurs de la jeune violoncelliste de 22 ans demeurent indéterminés bien qu'un séjour à l'étranger ne soit pas hors de question. Celle qui avoue lire avant une performance afin d'éviter d'être « engloutie par le stress » a choisi d'étudier à l'UdeM spécifiquement pour la qualité de ses professeurs. À l'image du sien, le violoncelliste Yegor Dyachkov, Noémie Raymond-Friset souhaite évoluer comme chambriste et récitaliste. De notre côté, nous ne serions pas du tout « étonnés » qu'elle arrive à réaliser ce souhait.

Marilou Garon