Kannan Krishnan et Mathieu Valcke honorés par la Société de toxicologie des États-Unis

Kannan Krishnan et Mathieu ValckeLe professeur Kannan Krishnan, directeur du Département de santé environnementale et santé au travail de l'École de santé publique de l'Université de Montréal (ESPUM) et chercheur à l'Institut de recherche en santé publique de l'UdeM, et Mathieu Valcke, professeur adjoint de clinique à l'ESPUM, recevront, le 26 mars, le prix de la meilleure publication pour l'avancée de la science de l'analyse du risque 2013.

 

Ce prix, décerné par la Société de toxicologie des États-Unis, leur sera remis pour l'article « Assessing the impact of child/adult differences in hepatic first-pass effect on the human kinetic adjustment factor for ingested toxicants », publié dans la revue Regulatory Toxicology and Pharmacology.

Cette étude suscite en effet un grand intérêt dans la communauté scientifique et chez les gestionnaires en analyse du risque, car elle permet une meilleure estimation du facteur d'ajustement interindividuel (FAI), recommandée par l'Organisation mondiale de la santé. Le FAI est utilisé dans l'élaboration de normes pour les polluants permettant de protéger adéquatement la population en tenant compte des sous-groupes particulièrement sensibles comme les nouveau-nés et les enfants.

Les résultats de cette étude ont permis aux auteurs de désigner les caractéristiques de substances pour lesquelles l'utilisation de la valeur du FAI recommandée fournit une protection adéquate ou non, auquel cas des données additionnelles devront être recueillies pour améliorer l'analyse du risque.