La Faculté de droit participe à la rentrée universitaire de son homologue de l'Université du Costa Rica

La Faculté de droit de l'Université du Costa Rica (image : UCR)La Faculté de droit de l'Université de Montréal a tenu plusieurs activités lors de la rentrée de l'Université du Costa Rica, du 10 au 18 mars 2014. En plus de marquer l'ouverture de l'année universitaire, elles s'inscrivaient dans le processus visant l'accréditation des divers programmes d'études de la Faculté de droit de cette université.

 

Le doyen Guy Lefebvre avait été invité par son homologue Alfredo Chirino Sanchez à prononcer la conférence d'ouverture de l'année académique de la Faculté de droit sur les campus de San José, de San Ramon et de Guanacaste. Sa conférence portait sur la modification et l'internationalisation des programmes d'études. M. Lefebvre a également participé à plusieurs activités académiques et collaboré à des sessions de travail visant la conclusion d'une entente de collaboration avec cette faculté de droit.

D'autres conférences ont été prononcées par des représentants de la Faculté de droit de l'UdeM. Le vice-doyen à la recherche et aux communications Jean-François Gaudreault-Desbiens s'est ainsi exprimé, sur le campus de San José, sur la recherche multidisciplinaire ainsi que sur la création et le fonctionnement d'un centre de recherche. La professeure Marie-Claude Rigaud a, quant à elle, animé une session vidéoconférence portant sur le prestigieux programme « Law Without Walls  », auquel la Faculté de droit de l'UdeM participe, et le développement des compétences transversales. Enfin, sur le campus de Guanacaste, le professeur Nicolas Vermeys a dispensé une conférence sur un meilleur accès à la justice au moyen de la technologie. Il a ainsi pu faire valoir l'expertise développée au Centre de recherche en droit public de la Faculté de droit dans le cadre de son Laboratoire de Cyberjustice.

Lors de ce déplacement au Costa Rica, le Doyen Guy Lefebvre a été choisi, par la Commission d'accréditation de la Faculté de droit, comme expert externe afin d'évaluer les programmes d'études dans le contexte de leur accréditation nationale.