La refonte du Catalogue des concours canadiens satisfait les chercheurs et le public

  • Forum
  • Le 24 mars 2014

  • Dominique Nancy

Reconnu par la Fondation canadienne pour l’innovation, le Catalogue des concours canadiens est un instrument de recherche, d’enseignement et de diffusion de premier plan qui contribue à l’histoire de l’environnement bâti du Canada.« C'est une ressource indispensable pour la recherche qui est porteuse de connaissances et de nouvelles idées et ayant peu d'équivalents dans le monde.

 

Le répertoire a l'originalité d'inclure non seulement les projets gagnants mais aussi ceux qui n'ont pas été primés, car ils contribuent tout autant à la diffusion des pratiques innovantes», affirme un architecte utilisateur du Catalogue des concours canadiens (CCC), satisfait de la refonte de cette vaste bibliothèque numérique qui comprend plus de 3100 projets et 35 000 documents en architecture, urbanisme, design et architecture de paysage.

Il aura fallu près de deux ans de travail pour complètement repenser l'outil de catalogage en fonction des besoins des chercheurs, des professionnels de l'environnement bâti et du grand public. Avec une fréquentation quotidienne de 150 recherches, dont chacune s'étend de 15 à 60 minutes, le Catalogue était encore considéré comme le principal lieu d'archivage des concours canadiens, mais sa structure informatique avait atteint les limites de son développement.

« Avec l'ancienne plateforme, on se trouvait mobilisé par les opérations de classement et d'archivage élémentaires. Il fallait procéder à une refonte au risque de perdre un véritable patrimoine intellectuel de solutions potentielles et d'idées concernant plusieurs milliers de projets. Imaginez, si l'on imprimait toutes les données visuelles et textuelles du site, on obtiendrait plus de 15 000 pages! » indique Jean-Pierre Chupin, professeur titulaire à l'École d'architecture de l'Université de Montréal et directeur de la Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture.

Les nouvelles fonctions du Catalogue, bilingue, permettent de repérer les projets liés à un thème, une équipe de conception ou un type de concours et d'effectuer des recherches par géolocalisation. On peut également avoir recours à des indexations visuelles et même lancer des requêtes et des affichages interactifs. De plus, l'interface Web dynamique permet d'accéder facilement aux données et documents à partir de diverses plateformes mobiles, dont les tablettes électroniques et les téléphones intelligents.

Le Catalogue héberge aussi des vidéos de conférences et diffuse une liste de tous les sites dans le monde qui s'intéressent aux concours d'architecture, d'urbanisme, de design et d'architecture de paysage. « C'est maintenant un véritable instrument de recherche et de diffusion unique en son genre. Un patrimoine d'idées et de solutions virtuelles qui permet de faire rayonner des créateurs partout sur la planète », résume M. Chupin.

Reconnaissance de la FCI

M. Chupin, Dominique Bérubé et Geneviève Tanguay, respectivement vice-rectrice adjointe et vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation, et Paul Lewis, professeur titulaire à l’Institut d’urbanisme.À l'occasion du lancement, le 27 février dernier, de la nouvelle plateforme du CCC, plusieurs usagers, architectes, urbanistes et enseignants ont exprimé leur satisfaction quant au résultat de la refonte, surtout en ce qui concerne l'accessibilité aux données et leur richesse ainsi que leur contribution à l'histoire de l'environnement bâti au Canada.

Quelque 3200 projets proposés, depuis 1945, à plus de 120 des 360 concours d'architecture, d'urbanisme, de design et d'architecture de paysage répertoriés au pays y sont archivés – « de façon rigoureuse et scientifique » –, incluant tous les projets qui n'ont pas remporté de prix. Ces projets sont souvent tout aussi intéressants que les gagnants, mais ils tomberaient dans l'oubli s'ils n'étaient pas catalogués.

« La lumière projetée sur les lauréats empêche parfois de comprendre que les projets non primés jouent un rôle tout aussi déterminant dans l'édification des cultures et des sociétés, déclare Jean-Pierre Chupin. Soumis à l'émulation et aux rigueurs du jugement qualitatif collectif, chaque projet de concours cherche la meilleure façon de redéfinir nos lieux de vie, tel un manifeste pour la qualité de l'espace et des lieux. »

C'est ce principe qui vaut aujourd'hui au Catalogue des concours canadiens une reconnaissance de la Fondation canadienne pour l'innovation, qui a accordé en 2012 une importante subvention pour la refonte informatique de la base de données documentaires. Le projet a aussi bénéficié du soutien du Fonds de recherche du Québec – Société et culture, du Bureau Recherche-Développement-Valorisation de l'Université de Montréal et de la Faculté de l'aménagement.

Un instrument de recherche et de diffusion

Depuis son doctorat en architecture sous la direction d'Alain Findeli à l'UdeM, de 1993 à 1998, Jean-Pierre Chupin scrute le rôle et l'imagination des créateurs et concepteurs pour tenter d'approfondir la compréhension de leur pensée.

En 2002, le professeur Chupin entreprend une recherche comparative sur l'architecture contemporaine, en collaboration avec ses collègues de la Faculté de l'aménagement Denis Bilodeau et Georges Adamczyk. « Très vite, on a réalisé que nos données constituaient une manne d'informations importantes pour la science et l'enseignement mais également pour le grand public », raconte-t-il.

C'est ainsi qu'en 2006 le Catalogue est devenu partiellement accessible au public sur Internet, entraînant progressivement la constitution d'une grande ressource collective. « Aujourd'hui, une mise à jour est faite régulièrement, de plus en plus grâce à la générosité des bureaux professionnels et des organisateurs de concours d'un océan à l'autre, dit M. Chupin. Ils reconnaissent que le catalogue joue un rôle de leader mondial en matière de documentation numérique des projets et des concours. »

Dominique Nancy

 

Pour consulter le Catalogue des concours canadiens, visitez le  www.ccc.umontreal.ca.