Les écoles d’été du CÉRIUM sont de retour et en grand nombre !

Les Écoles internationales d'été du Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM), sont de retour du 2 juin au 12 juillet 2014, pour une édition plus pertinente que jamais pour les étudiants et citoyens qui veulent comprendre un monde qui change.

 

En collaboration avec la Faculté des arts et sciences de l'Université de Montréal, le CÉRIUM est heureux de proposer cette année onze écoles d'été couvrant des thèmes majeurs de l'actualité internationale. Deux écoles seront offertes en anglais et une école en espagnol.

Les thèmes des onze écoles

À une semaine de la Coupe du monde de soccer au Brésil, l'école Soccer et politique internationale analyse les liens entre événements sportifs et régimes politiques, alors que sociologues et politologues se penchent sur les liens entre Religion et politique. L'école History of the Atlantic World (en anglais) analyse les interactions  économiques, sociales et culturelles des pays limitrophes à l'Atlantique, un nouveau champ d'étude fascinant pour les historiens.

Une dizaine d'experts venant du Canada et de l'étranger s'interrogent sur l'avenir de la Gouvernance européenne et globale, alors que l'école Diplomacy and Statecraft (en anglais) se penche sur le rôle de la diplomatie dans un monde globalisé. Les politologues de l'école Analyse de risque et géopolitique cernent les contours de cette discipline émergente et en inculquent les outils et les méthodes.

L'école Inde et Asie du Sud : émergences et mutations analyse de façon pluridisciplinaire les multiples défis auxquels l'Inde est confronté après les élections du printemps, tandis que l'école sur La Scandinavie étudie les transformations politiques récentes des États-providences nordiques. Les experts transdisciplinaires de l'école Développement durable réfléchissent quant à eux aux enjeux environnementaux à travers une analyse de leurs causes et de leurs incidences sociales.

Enfin, l'école Expressions de la décolonisation examine en quoi la littérature peut nous aider à comprendre les questions politiques, historiques et sociales touchant aux Premières Nations alors qu'anthropologues et sociologues s'interrogent sur les liens entre Diversité et inégalité en Amérique latine (en espagnol).

Ces onze écoles intensives, de six jours chacune, regroupant chacune des experts reconnus, sont destinées aux membres d'ONG, de la fonction publique, aux journalistes, diplomates, professeurs et formateurs, cadres d'entreprises, aux citoyens intéressés et aux étudiants des cycles supérieurs et de fin de baccalauréat. On peut s'inscrire aux écoles à la semaine ou à la journée.

Description des écoles

À l'heure des pourparlers sur un traité transatlantique,  historiens et sociologues font le bilan des travaux récents sur les interactions régionales et mondiales dans le domaine de l'histoire de l'Atlantique et ses implications sur l'environnement, les premières nations, la culture et l'économie.

Titulaire de l'école : François Furstenberg, professeur au département d'histoire de l'Université de Montréal.

Quel est le  rôle des grands événements sportifs sur la scène politique internationale et dans l'économie mondiale? Une semaine avant le début de la Coupe du monde, nos experts proposent une analyse sans complaisance des chevauchements entre les sphères de la politique et du soccer au niveau national, régional et international.

Titulaires de l'école : Alberto Vergara, chercheur postdoctoral à Harvard

Au-delà des questions d'ordre technique, le paradigme du développement durable est une remise en question des fondements même des grands récits nationaux liés au progrès. Des experts transdisciplinaires proposent une analyse de plusieurs enjeux environnementaux majeurs ainsi que de leurs causes et de leurs incidences sociales.

Titulaire de l'école : Frédéric Bouchard, professeur agrégé au département de philosophie à l'Université de Montréal et directeur du microprogramme en environnement et développement durable.

Quels sont les liens entre modernité, sécularisation, laïcité et religion? Comment comprendre les débats houleux et pour le moins émotifs qui redéfinissent les échiquiers politiques nationaux.   Sociologues et politologues se pencheront sur les multiples formes que prennent les relations entre instances politiques et religieuses à travers le temps et l'espace.

Titulaire de l'école : Valérie Amiraux, professeure titulaire au département de sociologie à l'Université de Montréal et titulaire de la chaire de recherche du Canada en études du pluralisme religieux et ethnicité.

Longtemps, les entreprises désirant mener des activités à l'étranger s'en sont tenues à l'analyse des facteurs économiques et financiers. Or, ces entreprises — et les gouvernements — réalisent de plus en plus que les grandes tendances géopolitiques et le contexte politique sont déterminants dans leur calcul des risques. Mais comment mesurer ces risques? Nos experts cernent les contours de cette nouvelle discipline.

Co-titulaires de l'école : Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, journaliste indépendant spécialisé en affaires internationales pour Le Devoir et L'Actualité et Frédéric Mérand, professeur agrégé au département de science politique de l'Université de Montréal, directeur du CÉRIUM et du Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale.

Les élections indiennes du printemps 2014 ne manqueront pas d'apporter des changements à l'intérieur de l'Inde et en Asie du Sud et d'avoir des répercussions sur la politique internationale. Anthropologues et politologues apportent des clés de compréhension pour mieux déchiffrer cette partie du monde  en constante mutation.

Co-titulaires de l'école : Karine Bates, Professeure agrégée au département d'anthropologie de l'Université de Montréal et directrice du PRIAS (Pôle de recherche sur l'Inde et l'Asie du Sud) et Christophe Jaffrelot, Princeton Global Scholar.

La diplomatie a-t-elle encore sa place? Et quel est son impact réel sur les relations internationales?  Par l'entremise d'une étude approfondie de la guerre froide et de l'Allemagne nazie, nos experts se penchent sur l'art de la diplomatie à travers le temps et ses changements récents à l'ère numérique.

Titulaire de l'école : Brian Rathbun, professeur associé de relations internationales à l'Université Southern California.

La Scandinavie peut-elle échapper à la montée de la droite en Europe? Dans la foulée des élections norvégiennes et suédoises, politologues et spécialistes analysent l'impact de cette montée sur le modèle socio-démocrate scandinave et les changements dans les États-providence nordiques depuis trois décennies.

Co-titulaires de l'école : Henry Milner, chercheur invité à l'UdeM, Chaire de recherche du Canada en études électorales et Pier-Luc Lévesque, doctorant à l'ENAP.

Quel est le lien entre la diversité et les inégalités en Amérique latine et dans les Caraïbes? Nos chercheurs pluridisciplinaires se penchent sur la question et explore les asymétries sociales, culturelles et économiques.

Co-titulaires de l'école : Jorge Pantaleon, professeur agrégé au département d'anthropologie de l'Université de Montréal et Carlos Figari, professeur à l'Université de Buenos Aires.

Les institutions européennes survivront-elles à la crise économique et financière? Politologues canadiens et européens expliquent les répercussions possibles de l'échec européen sur la gouvernance globale.

Co-titulaires de l'école Jean Quatremer, journaliste pour Libération et Frédéric Mérand, professeur agrégé au département de science politique de l'Université de Montréal, directeur du CÉRIUM et du Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale.

Pour une deuxième année consécutive, penseurs et chercheurs engagés viennent échanger sur la manière dont la littérature et le cinéma autochtones dans les Amériques agissent en tant que forces effectives de la décolonisation. Plusieurs œuvres sont analysées, autant pour le processus de création, l'œuvre en soi ou le contexte de réception, en tant qu'événement politique et culturel transformant l'espace public.

Co-titulaires de l'école : Sarah Henzi, Chercheure postdoctorale au First Nations Studies Program de l'Université de Colombie-Britannique et Isabelle St-Amand, chercheure postdoctorale au département des Native Studies à l'Université du Manitoba.

Plus de renseignements et inscriptions sur le site web du CÉRIUM ou par téléphone au 514-343-7536.

- 30 -

Contact :
Michelle Daniel
Coordonnatrice des Écoles d'été 2014

CÉRIUM
Tél. (514) 343-7536 | Téléc. (514) 343-7348