André Charette obtient une subvention majeure du Conseil de recherches en sciences naturelles et en Génie

André CharetteAndré Charette, professeur au Département de chimie de la Faculté des arts et sciences, a reçu une subvention de 1 650 000 $ du CRSNG dans le cadre du programme de Formation orientée sur la nouveauté, la collaboration et l'expérience en recherche (FONCER).

 

Le programme du professeur Charette s'intitule Programme de Formation FONCER en Science en Flux Continu/CREATE Training Program in Continuous Flow Science. Il offre à des étudiants à la maîtrise et au doctorat une formation sur la science en flux continu, une technologie avant?gardiste en pleine effervescence dans les industries chimiques et pharmaceutiques et qui s'inscrit dans une perspective de développement durable. En effet, plutôt que de réaliser les réactions par lot dans la vaisselle typique de laboratoire ou dans des réacteurs, on réalise les réactions en continu en faisant circuler les réactifs dans un tube très long, mais de très petit diamètre. Cette façon de faire est non seulement plus sécuritaire et moins nocive pour l'environnement, mais elle permet de réaliser des économies importantes. Qui plus est, certaines réactions qui sont problématiques en lot (des conditions trop draconiennes ou bien des réactifs trop instables) peuvent être réalisées avec de meilleurs résultats en flux continu. Cette technologie est en train de devenir le nouveau paradigme pour la fabrication de produits chimiques et d'analyse. La formation offerte par ce nouveau programme FONCER alliera une solide approche théorique à une approche de terrain, avec des projets de recherche réalisés au sein des différentes équipes universitaires et en collaboration avec leurs partenaires de l'industrie chimique et pharmaceutique.

La réalisation du Programme de Formation FONCER en Science en Flux Continu fédère quatre institutions de recherche (Université de Montréal, Université McGill, Université d'Ottawa et École Polytechnique) et cinq partenaires industriels du secteur chimique et pharmaceutique. Les onze professeurs canadiens impliqués (dont huit de l'Université de Montréal) possèdent des expertises complémentaires, notamment dans le domaine de la chimie environnementale, du génie chimique et de la chimie organique.

L'originalité et la pertinence de ce programme de formation résident dans sa multidisciplinarité pour former des scientifiques dans le domaine des sciences naturelles, capables de comprendre les besoins du secteur de l'industrie chimique et pharmaceutique tout en développant des outils spécifiques pour améliorer leurs positions commerciales sur le marché. Le secteur de la chimie est un secteur important pour l'économie canadienne : en 2011 il y avait plus 2 000 établissements qui employaient plus de 80K personnes et générait 12,9 milliards de dollars. Ce programme de Formation FONCER en Science en Flux Continu permettra le maintien de ce leadership et favorisera l'augmentation de la compétitivité et de la longévité des industries chimiques et pharmaceutiques canadiennes.

Le vice-rectorat à la recherche, à la création et à l'innovation félicite chaleureusement le professeur Charette pour cet octroi et souhaite un franc succès à son programme qui place l'Université de Montréal parmi les leaders nationaux pour la recherche et la formation dans le domaine du développement durable de l'industrie chimique et pharmaceutique canadienne.