Johanne Lamoureux devient directrice à l'Institut national d'histoire de l'art à Paris

  • Forum
  • Le 2 juin 2014

  • Martin LaSalle

La galerie Colbert de l’INHA de ParisJohanne Lamoureux vient d'être nommée directrice du Département des études et de la recherche de l'Institut national d'histoire de l'art, à Paris.

 

Professeure titulaire au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l'Université de Montréal et membre de la Société royale du Canada, Mme Lamoureux possède un vaste champ de compétences qui lui ont permis de mener des activités scientifiques et pédagogiques des deux côtés de l'Atlantique.

Entre autres spécialiste du postmodernisme dans les arts visuels, de la réinvention évènementielle des collections muséales et de l'intermédialité, Mme Lamoureux a écrit ou coécrit nombre d'ouvrages, dont Profession : historienne de l'art, dans lequel elle a su proposer une réflexion stimulante sur les transformations de l'histoire de l'art dans ses pratiques tant muséales qu'universitaires.

Engagée dans le domaine de l'édition depuis quelque 30 ans, Johanne Lamoureux a été directrice de la revue Intermédialités durant trois ans. Elle a aussi agi à titre de commissaire pour plusieurs expositions, notamment au Musée national des beaux-arts du Québec de 1998 à 2003 et au Musée des beaux-arts du Canada en 2005 et 2006.

Ancienne directrice du Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques (de 2003 à 2007) de l'UdeM et membre cofondatrice du Réseau international pour la formation à la recherche en histoire de l'art, Johanne Lamoureux a aussi enseigné en France, à l'Université de Rennes, à l'École des hautes études en sciences sociales et à l'École normale supérieure de Paris.

Mme Lamoureux assumera ses nouvelles fonctions à compter du 1er septembre prochain tout en poursuivant ses travaux de recherche sur les nouveaux usages des collections muséales à l'heure de l'impératif évènementiel, entrepris dans le cadre d'un projet de développement-partenariat du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Martin LaSalle