L'UdeM remet un doctorat honoris causa à Christine Lagarde

Christine Lagarde (Photo : FMI)Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international recevra, le lundi 9 juin prochain un doctorat honoris causa de l'Université de Montréal (UdeM).

 

Cette distinction lui sera remise dans le cadre de la Conférence de Montréal où elle sera l'invitée d'un déjeuner-causerie en compagnie du premier ministre du Québec, Philippe Couillard et de nombreux autres dignitaires.

« À travers cette distinction, l'Université de Montréal met à l'honneur une femme talentueuse, déterminée et dont la position de leader mondial n'est plus à prouver. Il était logique qu'elle rejoigne le prestigieux cercle des docteurs honoris causa de notre Université, dans la droite lignée de Louise Arbour, Michelle Bachelet ou bien encore Jean-Claude Trichet », a déclaré le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton.

« Mme Lagarde est une femme d'exception. En devenant la première femme à la tête d'une institution financière internationale, elle est entrée dans l'Histoire. Le parcours de cette pionnière est, pour beaucoup, une source d'inspiration. Je suis très heureuse de l'accueillir dans notre communauté» a ajouté Louise Roy, chancelière de l'Université.

Gil Rémillard, président-fondateur de la Conférence de Montréal s'est dit « fier que l'Université de Montréal soit partenaire de la Conférence afin d'honorer une personnalité incontournable du monde des affaires et de la finance. Depuis vingt ans, notre Conférence est un carrefour d'idées où se côtoient des personnalités de très haut niveau et il était tout indiqué que ce soit également un moment pour honorer le parcours de Mme Lagarde. ».

Au terme de la cérémonie de remise du doctorat honoris causa, Mme Lagarde dialoguera, en public, avec John Micklethwait, éditeur en chef de la prestigieuse revue The Economist.

Diplômée de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, dont elle préside aujourd'hui le conseil d'administration, Christine Lagarde est admise au Barreau parisien en 1981 et intègre le cabinet d'avocat Baker & McKensie. Elle en devient, en 2004, présidente du Comité stratégique mondial.

Mme Lagarde entre au gouvernement français l'année suivante, en tant que ministre du Commerce extérieur. En 2007, elle est nommée ministre de l'Agriculture et de la Pêche, avant de devenir, quelques mois plus tard, la première femme à occuper le poste de ministre de l'Économie et des Finances d'un pays du G-7.

En tant que membre du G-20, elle participe à la gestion de la crise financière, en contribuant à promouvoir l'adoption de politiques internationales en matière de surveillance et de réglementation financières et à renforcer la gouvernance économique mondiale. À la tête du G-20 lorsque la France en assume la présidence pour l'année 2011, elle lance un vaste programme de travail sur la réforme du système monétaire international.

Le 5 juillet 2011, Christine Lagarde devient directrice générale du Fonds monétaire international. Elle est la première femme à occuper ce poste.

 

Aide-mémoire :
QUOI : remise d'un doctorat honorifique de l'Université de Montréal à Christine Lagarde
QUAND : lundi 9 juin 2014, à midi

OÙ : Hôtel Fairmount Le Reine Elizabeth Grand Salon 900 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal

 

Relations avec les médias :
Mathieu Filion
Conseiller principal, relations avec les médias
Université de Montréal
Tél.: 514 343-7704

Accréditations médias pour la Conférence de Montréal :
Sophie Roy
Responsable des relations avec les médias
Tél. : 1-844-778-7296