Future Earth établit son secrétariat général à Montréal

L'Université de Montréal se réjouit que Future Earth, un nouveau programme international de développement durable mondial qui rassemble des milliers de grands chercheurs du monde, ait décidé d'implanter son secrétariat général à Montréal.

Montréal a créé un partenariat avec quatre autres villes, soit Paris, Tokyo, Stockholm et Boulder afin qu'un secrétariat général partagé entre les cinq villes soit créé. Cette structure permettra une visibilité mondiale à la recherche touchant le développement durable et la lutte aux changements climatiques. En tout, près de vingt propositions différentes pour l'établissement du secrétariat général avaient été déposées et celle incluant Montréal qui a été retenue.

« Par l'accueil de ce secrétariat à Montréal, nous serons en mesure d'offrir une meilleure visibilité internationale à l'excellence de la recherche menée notamment à l'UdeM. Montréal et le Québec s'inscrivent ainsi comme un pôle majeur nord-américain du développement durable, a déclaré la vice-rectrice à la recherche, à la création, à l'innovation et aux relations internationales, Geneviève Tanguay. L'UdeM a contribué au développement de ce projet et nous sommes heureux de la décision de Future Earth.»

Au cours de la dernière année, l'UdeM a travaillé de concert avec des acteurs du Québec, dont Montréal International, afin de promouvoir Montréal comme destination de choix pour le secrétariat général. La présence de Future Earth à Montréal permettra à de nombreuses personnes d'ici de contribuer aux recherches mondiales et intégrées de cette organisation appuyée, entre autres, par l'UNESCO et ICSU.