AmorChem investit dans la découverte d'un médicament pour l'athérosclérose

(Photo : IStockphoto)AmorChem est heureux d'annoncer la clôture d'une entente de licence et de recherche et de développement avec Univalor.  Cette entente porte sur la découverte d'un nouveau médicament pour l'athérosclérose.

 

Le projet est basé sur les travaux du Dr. Huy Ong et de ses collègues de l'Université de Montréal, qui ont démontré l'importance du récepteur CD36 dans la clairance des lipides oxydés, l'inhibition de l'inflammation et la prévention de la formation de cellules spumeuses, tous liés au développement et la progression de l'athérosclérose.

«Nous suivons les travaux du Dr. Ong et de ses collègues sur l'implication du CD36 dans le développement et la progression de l'athérosclérose depuis quelques années et croyons que cette piste de développement est fort prometteuse,» explique le Dr. Elizabeth Douville, associée principale chez AmorChem. « Son expertise dans la biologie de ce récepteur  a permis le développement de plusieurs composés prometteurs qui seront validés  prochainement  dans  des modèles animaux d'athérosclérose. »

« Univalor est fort satisfait d'ajouter une deuxième entente avec AmorChem qui porte sur le CD36, avec le Dr. Ong » commente Laurence Rulleau, vice-présidente au développement des affaires chez Univalor. « Univalor et AmorChem sont engagés à soutenir et financer les technologies issues du domaine universitaire afin de les amener à un stade suffisamment avancé pour être offertes aux différents joueurs de l'industrie des sciences de la vie. L'apport de nos collaborations comble un besoin certain dans la chaine de financement. »

« Cette nouvelle entente, autour des travaux du Dr Huy Ong de notre Faculté de pharmacie et de ses collègues, s'inscrit dans la continuité d'un fructueux partenariat avec AmorChem », indique Geneviève Tanguay, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation de l'Université de Montréal. « Elle exprime à la fois le potentiel considérable des découvertes issues de la recherche universitaire et l'importance cruciale de la mobilisation de partenaires tout au long de la chaîne de valorisation. »

L'athérosclérose est la cause principale de l'ischémie cardiaque et des autres complications cardiovasculaires menant à l'infarctus et aux accidents vasculaires cérébraux. Les statines ne pouvant bénéficier à tous les patients, plusieurs autres axes de recherche se doivent d'être explorés en lien avec notre compréhension du rôle du métabolisme des lipoprotéines, la fonction des macrophages et les conditions inflammatoires associées à l'athérosclérose. Le CD36 joue un rôle central dans ces processus et s'avère une cible thérapeutique prometteuse pour cette indication.

«Cet investissement confirme notre intérêt continu pour les projets émanant de l'Université de Montréal et de ses centres de recherche affiliés,» conclut le Dr. Inès Holzbaur, associée principale chez AmorChem.

 

À propos de la société en commandite AmorChem
Situé à Montréal, AmorChem s.e.c.est un fonds de capital de risque investissant dans des projets de sciences de la vie prometteurs issus des universités et centres de recherche  québécois. Les principaux commanditaires du fonds sont Investissement-Québec, FIER Partenaires, le Fonds de solidarité FTQ et Merck & Co. Le fonds est le dernier à s'ajouter au portefeuille de GeneChem, un gestionnaire de fonds démarré en 1997. Le modèle d'affaires innovateur d'AmorChem consiste à investir dans des projets à des stades précoces de la recherche et à les amener vers une preuve de concept préclinique en mode semi-virtuel dans un horizon de 18 à 24 mois. Le fonds a pour but de générer des profits soit par la vente des projets ayant atteint l'étape de la preuve de concept à d'importantes compagnies pharmaceutiques ou de biotechnologie; soit par le démarrage d'entreprises basées sur l'amalgamation de plusieurs projets financés par AmorChem. Les projets seront gérés par l'équipe d'AmorChem, qui aura recours à certaines ressources externes. Une entente a été conclue à cet effet avec l'Institut de recherche en biotechnologie, qui mettra à la disposition d'AmorChem ses plateformes de R. et D. De plus, afin d'aider les projets de type « petites molécules », AmorChem a mis sur pied la compagnie NuChem Thérapeutiques inc., une société de recherche sous contrat en chimie médicinale.

 

À propos d'Univalor
Univalor est une société de valorisation de la recherche universitaire qui, depuis plus de 10 ans, s'emploie à commercialiser les découvertes scientifiques et les innovations technologiques issues des travaux de quelque 2600 chercheurs de l'Université de Montréal et ses centres de santé affiliés, de Polytechnique Montréal et de HEC Montréal. En créant des liens entre l'université et le monde des affaires, Univalor contribue à rendre les entreprises plus compétitives, à générer des revenus pour la recherche, et, surtout, à enrichir la société.

 

À propos de l'Université de Montréal
L'Université de Montréal se classe dans le premier pour cent des meilleures universités au monde, selon tous les classements internationaux. Elle est un carrefour où se côtoient des experts de tous les domaines du savoir ainsi que la seule université canadienne à couvrir l'ensemble des domaines de la santé. Avec ses écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal, elle forme le plus important pôle d'enseignement et de recherche au Québec et l'un des plus importants au Canada. www.umontreal.ca

 

Relations avec les médias :
Elizabeth Douville
Tél.: 514-849-6358

Inès Holzbaur
Tél.: 514-849-7454

Contact développement des affaires :
John Clement
Tél.: 514-849-6477 (b); 514-887-7696 (c)