Lancement du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement

La ministre fédérale de la Santé, Rona Ambrose, a annoncé, le 10 septembre dernier, le lancement d'un programme national de recherche sur les maladies neurodégénératives qui affectent la cognition durant le vieillissement, notamment la maladie d'Alzheimer.

 

Le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV) réunira 350 chercheurs, dont 18 professeurs de l'Université de Montréal, provenant de 20 équipes de recherche au Canada.

Ses objectifs sont notamment de renforcer et synergiser les efforts de la recherche canadienne innovante et collaborative, renforcer le positionnement, la compétitivité et l'impact de la recherche canadienne à l'échelle mondiale et améliorer la qualité de vie et la qualité des services dont jouissent ceux qui vivent avec les effets des maladies neurodégénératives affectant la cognition et leurs soignants.

Selon Santé Canada, 747 000 Canadiens sont touchés par la démence et les maladies connexes.

Liste des professeurs de l'UdeM membres du CCNV :

Pierre Bellec (Département d'informatique et de recherche opérationnelle), Sylvie Belleville (Département de psychologie), Guylaine Ferland (Département de nutrition), Pierrette Gaudreau (Département de médecine), Bryna Shatenstein (Département de nutrition), Hélène Girouard (Département de pharmacologie), Michel Panisset (Département de neurosciences), Ana Ines Ansaldo (École d'orthophonie et d'audiologie), Nathalie Bier (École de réadaptation), Nicole Caza (Département de psychologie), Marie-Andrée Bruneau (Département de psychiatrie), Ovidiu Lungu (Département de psychiatrie), Anne Bourbonnais (Faculté des sciences infirmières), Julien Doyon (Département de psychologie), Marie-Jeanne Kergoat (Département de médecine), Roxanne Borges Da Silva (Faculté des sciences infirmières), Brigitte Gilbert (Département de psychologie), Céline Chayer (Département de neurosciences).