Football : Mikhaïl Davidson célèbre dans un gain de 43-17 des Carabins

Mikhaïl DavidsonL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a démontré sa supériorité sur les Redmen de McGill vendredi soir au CEPSUM. Les Bleus ont vaincu leurs rivaux du Mont-Royal par la marque de 43-17. Dans la victoire, Mikhaïl Davidson est devenu le receveur le plus prolifique de l’histoire des Carabins.

 



Davidson, qui fêtait son 23e anniversaire, a capté sept ballons pour des gains de 137 verges. Cela porte son total en carrière à 1646. Il devance ainsi Frank Bruno, qui avait gagné 1602 verges sur réception entre 2007 et 2010, en tête des receveurs de l’histoire de l’équipe depuis sa renaissance en 2002.

« Nous voulions que Mikhaïl batte ce record chez nous devant nos partisans, a dit l’entraîneur-chef Danny Maciocia. Au début de la deuxième demie, nous avons appelé un jeu qui avait été dessiné pour lui et il a obtenu de bons blocs pour même obtenir le touché. »

Davidson a établi le record sur le premier jeu en attaque des Bleus en deuxième demie. Après avoir capté une courte passe, l’étudiant en sciences économiques a filé jusque dans la zone des buts sur une course spectaculaire de 54 verges. Cela portait le pointage à 40-10 en faveur des Bleus et Davidson a mérité une ovation debout.

« Ce record, je l’ai vraiment su quand c’est arrivé, a dit Davidson. Il y a beaucoup de travail derrière ça. Ça me rend fier et je suis fier de mon équipe. Tous mes coéquipiers m’ont aidé. Tous nos porteurs de ballon ont bien joué ce soir et ça a ouvert le jeu aérien. »

Avant le début du match, l’étudiant-athlète originaire de Montréal avait également reçu un montant de 1000 $ offerte par des anciens de l’équipe de football des Carabins. Cette bourse souligne son excellence sur les plans sportif et académique.

L’attaque des Bleus à plein régime

Les Carabins ont inscrit leurs premiers points dès leur deuxième possession. Gabriel Cousineau (Administration, HEC Montréal) a repéré Sean Thomas Erlington (Éducation physique et santé) et ce dernier a complété un jeu de 35 verges dans la zone des buts. Thomas Erlington venait de compléter des courses de 14 et de neuf verges sur la séquence.

Au deuxième quart, les porte-couleurs de l’UdeM ont ajouté 26 points au tableau. D’abord, Félix Ménard-Brière (Mathématiques) a réussi un placement de 33 verges. Ensuite, les Carabins ont inscrit un touché au terme de chacune de leurs possessions. Nicolas Dubeau (Mathématiques) a marqué sur une course de quatre verges. Thomas Erlington a ensuite marqué un deuxième majeur sur une passe de 18 verges. Finalement, après un jeu de passe de 38 verges pour Davidson, Manuel Crisi-Lauzon (Études libres) a couru sur deux verges pour le touché. Les Rouges ont également concédé un touché de sûreté.

Le quart-arrière Gabriel Cousineau a complété 18 de ses 22 tentatives de passe pour des gains de 278 verges, lui qui a cédé sa place à mi-chemin en deuxième demie. Il a également réussi trois passes de touché. Au final, les Bleus ont amassé un impressionnant total de 543 verges en attaque, dont 257 au sol. Crisi-Lauzon a obtenu le plus de verges au sol avec 71 en huit courses.

« Il faut donner du crédit à notre ligne offensive qui a fait du bon boulot ce soir, a dit Maciocia. Notre jeu au sol s’est rapidement imposé et ça a permis à notre jeu aérien de connaître du succès. Nous avons cependant eu trop de pénalités et il faudra travailler là-dessus. »

Les Redmen ont connu leur meilleure séquence du match alors que le pointage était de 26-0 en faveur des Bleus. D’abord, les Rouges ont traversé le terrain et complété leur poussée avec une passe de touché de 18 verges de Joël Houle pour Moy McDonald. Ensuite, après avoir recouvré un botté court, le botteur des Redmen Nils Jonkmans a ajouté un placement de 39 verges.

L’attaque des Redmen a été limitée à 175 verges de gain. Le secondeur de l’UdeM Byron Archambault (Sécurité et études policières) a connu un excellent match avec un total de dix plaqués, dont 3,5 sacs du quart. Au total, le quart des Redmen Joël Houle a été frappé huit fois derrière sa ligne de mêlée.

« Je crois que notre front défensif a débloqué aujourd’hui, a dit Archambault. Nous avons repris notre rythme et avons réussi à créer de la confusion sur la ligne offensive adverse. Nous avions bien étudié l’adversaire cette semaine et je crois que c’est l’une de nos forces. »

Les Carabins ont ajouté à leur avance avec le deuxième placement de Félix Ménard-Brière, sur 17 verges. Les Redmen ont répliqué au quatrième quart avec un touché. Après de nombreuses pénalités écopées par les Carabins, les Rouges ont complété leur poussée avec une passe de touché de quatre verges de Pierre-Luc Moquin pour Simon Gingras-Gagnon.

Ce match a été présenté devant une foule de 4188 spectateurs au CEPSUM. Au total, 9288 spectateurs ont franchi les tourniquets du stade en deux matchs.

Les Carabins prendront la route des Maritimes la semaine prochaine pour la première fois depuis 2010. Leur prochain match aura lieu à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, alors que les Bleus visiteront les X-Men de St. Francis-Xavier (1-1). Le match est prévu le samedi 27 septembre à 13h. Il sera retransmis en direct sur le web au AUStv.ca.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420