Signature d'une convention entre le Centre international de criminologie comparée (CICC) de l'UdeM et The International Centre for Criminal Justice (ICCJ) du KIC

  • UdeMNouvelles
  • Le 19 septembre 2014

  • Direction des relations internationales

Plusieurs relations de partenariat ont été développées dernièrement entre le Centre international de criminologie comparée (CICC) de l'UdeM et The International Centre for Criminal Justice (ICCJ) du Korean Institute of Criminology (KIC), dans le cadre du projet « Réseau intégré sur la cybersecurité - Smart Cybersecurity Network (SERENE-RISC) ».

 

Les représentants de l'ICCJ-KIC et du CICC de l'UdeM ont convenu qu'il serait avantageux d'accroitre les relations de collaboration entre les deux organisations et de signer une entente pouvant servir de base à la réalisation de nouveaux projets de recherche conjoints tout en favorisant la mobilité des chercheurs à court et à long terme.

Cette entente permettra à l'UdeM d'entretenir des échanges avec un institut de recherche coréen de haut niveau considéré comme étant l'un des meilleurs en Asie dans le domaine de la criminologie (l'ICCJ a produit plus de 1,000 articles et publié plus de 800 ouvrages depuis sa fondation).

Les retombées de cette entente pour l'UdeM permettront la mise en place d'initiatives pouvant favoriser la réalisation de nouveaux projets de recherche et la mobilité des chercheurs des deux centres.

Établissement partenaire

Le Korean Institute of Criminology (KIC) fut fondé en 1989.  Parrainé par le gouvernement, il avait  pour mission de mener des recherches sur la prévention du crime et la justice.

Le KIC compte plus de 50 chercheurs et a publié plus de 1,000 rapports de recherche dans le domaine de la criminologie, de la justice pénale et du droit pénal. Les chercheurs de l'Institut proviennent de divers horizons universitaires incluant la sociologie et la psychologie.

En 1998, le KIC a accueilli le 12e Congrès mondial sur la criminologie, en collaboration avec la Société internationale de criminologie. En 2004, Il est devenu un membre officiel de la prévention du crime et de la justice pénale du Programme Réseau des Instituts des Nations-Unies (UNPNI). Puis, en 2005, il a lancé le Forum virtuel contre la cybercriminalité (VFAC) avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et la justice pénale (ONUDC).

Le KIC comprend 4 centres de recherche sur la criminalité :

     

  • International Center for Criminal Justice (ICCJ) and Cybercrime Research Unit
  • Convergent Criminal Law Research Center
  • Crime Prevention and Treatment Research Center
  • Crime Trends and Statistics Center
  •  

 

 

Sur le Web :