Trois professeurs nommés au Collège de nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada

Image : RSCTrois professeurs de l’UdeM ont été nommés au Collège de nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada, tout premier organisme canadien de reconnaissance multidisciplinaire destiné à la nouvelle génération d’intellectuels canadiens.

 

Benoît Dupont, de l’école de criminologie est nommé au Collège pour ses travaux sur la gouvernance de la sécurité. Son concept de « réseaux de sécurité » clarifie la nature complexe des maillages unissant acteurs gouvernementaux et privés dans la production de ce bien public. Il développe actuellement des recherches sur la coévolution de la technologie et de la délinquance, pour concevoir des instruments de régulation de la cybercriminalité.

Paul Khairy, de l’Institut de cardiologie de Montréal, est un cardiologue renommé et un éminent spécialiste des arythmies cardiaques et des cardiopathies congénitales. Ses travaux novateurs ont contribué à l’émergence d’une nouvelle surspécialité de la médecine : les arythmies chez les adultes porteurs de cardiopathies congénitales. Ils ont mené à la compréhension des dérèglements du système électrique cardiaque à l’origine des arythmies et des morts subites, et au développement de nouvelles techniques d’intervention chirurgicale.

Cynthia E. Milton, du Département d’histoire, est mondialement renommée pour ses travaux sur la mémoire, les commissions de vérité et les représentations historiques et artistiques faisant suite aux conflits, en particulier dans l’Amérique latine contemporaine. Elle est l’auteure et l’éditrice de plusieurs publications, dont une monographie primée sur la pauvreté et le colonialisme. Elle est titulaire d’une chaire de recherche du Canada en histoire de l’Amérique latine et a été récipiendaire de la bourse Alexander von Humboldt.

Notons également la nomination au collège de Jean-François Cordeau, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en logistique et en transport à HEC Montréal, et reconnu mondialement pour ses travaux en conception de réseaux logistiques et en élaboration d’itinéraires et d’horaires de véhicules. Il a développé une méthodologie unifiée pour résoudre de nombreux problèmes d’itinéraires de véhicules ainsi que des méthodes de décomposition pour la planification intégrée en transport aérien et ferroviaire.

Le mandat du Collège de nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada est de rassembler dans un seul collège des chercheurs, des artistes et des scientifiques, qui sont à un stade très productif de leur carrière, permettant ainsi de réaliser de nouvelles avancées dans les connaissances grâce à l’interaction de divers points de vue intellectuels, culturels et sociaux. Sa mission est de traiter de questions qui présentent un intérêt particulier pour les nouveaux chercheurs, artistes et scientifiques, pour le développement des connaissances et pour le bien de la société, en tirant parti des approches interdisciplinaires favorisées par la création du Collège.