Elaine Després récompensée par la Société royale du Canada

Image : SRCLa Société royale du Canada vient d'annoncer qu'Elaine Desprès, postdocorante au Département des littératures de langue française, fait partie des 17 éminents érudits et chercheurs canadiens récompensés pour la qualité remarquable de leurs travaux.

 


La bourse Alice Wilson qui lui a été attribuée, est remise annuellement à une femme d'une compétence exceptionnelle qui entreprend une carrière en professorat ou en recherche au niveau postdoctoral dans les arts, les lettres et les sciences humaines, les sciences sociales ou les sciences.

Les recherches d’Elaine Després portent sur les représentations littéraires de la science dans une perspective sociale et épistémique.

À la suite de sa thèse sur le savant fou comme figure de l’éthique, soutenue à l’Université du Québec à Montréal, elle a étudié l’utilisation des théories évolutionnistes dans les représentations du posthumain à l’Université de Bretagne occidentale.

Actuellement, sa recherche postdoctorale porte sur la façon dont les discours écologistes et l’imaginaire de la catastrophe traversent les récits post-apocalyptiques. Elle a codirigé des ouvrages collectifs et publié de nombreux articles notamment sur les œuvres de H.G. Wells, Maurice Renard, Ray Bradbury, Kurt Vonnegut, Margaret Atwood et Brian Aldiss.

Elaine Després et les autres lauréats seront présentés lors de la Cérémonie de réception des nouveaux membres et de remise des distinctions le samedi 22 novembre 2014, au Fairmont Le Château Frontenac à Québec.


Fondée en 1882, la Société royale du Canada (SRC) est composée des Académies des arts, des lettres, des sciences humaines et des sciences du Canada. Sa mission est de reconnaître l'excellence scientifique, artistique et académique, de conseiller les gouvernements et les organismes et de promouvoir une culture du savoir et de l'innovation au Canada et en partenariat avec d'autres académies nationales ailleurs dans le monde.