Football : Direction Nouvelle-Écosse pour les Carabins

Anthony CoadyPour la première fois depuis quatre ans, l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal se rendra dans les provinces de l’Atlantique. Comme lors de leur dernière visite en 2010, les Bleus s’arrêteront à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, pour y affronter les X-Men de St. Francis Xavier ce samedi après-midi.

 



Les représentants de l’UdeM ont toujours connu du succès face aux formations de l’est du pays. Ils ont remporté 13 victoires consécutives contre elles depuis leur saison inaugurale en 2002, année où les Mounties de Mount Allison avaient mérité un gain de 21-4 sur leur terrain.

« C’est un voyage qui arrive au milieu de la saison et c’est le moment idéal pour resserrer les liens dans l’équipe avant la deuxième moitié, a dit  le joueur de ligne défensive de deuxième année Émile Charron-Ligez (Éducation physique et santé). On va se rendre là-bas pour jouer du bon vieux football, bien physique. »

Il s’agit non seulement d’un premier voyage dans les Maritimes pour certains joueurs, mais aussi pour l’entraîneur-chef des Bleus Danny Maciocia, qui a toujours affronté les équipes de l’Est au CEPSUM depuis son entrée en poste en 2011. « Ce sera une bonne expérience même si ce n’est pas très différent que d’aller à Québec ou à Sherbrooke, a-t-il dit. Ça nous donne une opportunité  de voir le calibre de jeu à l’extérieur de notre division. C’est toujours bon de pouvoir connaître ce qui se fait ailleurs. »

Lors de leur dernière visite, les porte-couleurs de l’UdeM avaient gagné 27-10 sur les X-Men et n’avaient accordé que 88 verges à l’attaque adverse. Les deux formations ne se sont pas affrontées depuis. L’an dernier, lors de leur dernier duel contre une formation de l’Atlantique, face aux Huskies de Saint Mary’s au CEPSUM, les Carabins avec réduit l’attaque ennemie au silence avec un total de -24 verges dans un gain de 29-10.

« Les équipes de l’Atlantique ont la réputation d’être fortes physiquement. Leurs joueurs frappent très fort, a dit Danny Maciocia. De plus, nous devons affronter l’une des meilleures équipes de cette conférence cette année. »

Cette saison, les X-Men maintiennent une fiche identique à celles des Carabins avec deux victoires contre une défaite. Cette dernière a été crève-cœur, alors que les Mounties ont réussi une remontée en fin de match pour gagner 27-25.

« Nous ne les connaissons pas beaucoup, alors il est difficile de prédire ce que nous devrons affronter, a dit le quart-arrière Gabriel Cousineau (Administration, HEC Montréal). Nous savons cependant qu’il faudra jouer notre meilleur football et s’attendre à un duel pour hommes. »

Un front défensif actif
Deuxième au pays l’an dernier au chapitre des points accordés, la défense des Carabins a semblé retrouver ses repères au cours des deux dernières sorties. Non seulement a-t-elle réussi un total de huit sacs contre McGill vendredi dernier, elle a aussi limité ses adversaires à une moyenne de 180 verges en attaque lors des deux derniers affrontements.

« Nous avons encore du travail à faire pour établir notre identité, a affirmé Maciocia. Je rappelle souvent qu’il faut continuer à s’améliorer pour jouer notre meilleur football à la fin de la saison. Les succès de notre défense sont le résultat de plusieurs facteurs. Notre ligne défensive joue bien, mais elle a aussi l’appui d’une couverture derrière elle. »

Le match de samedi, disputé au Stade Oland, sera retransmis en direct sur le web à austv.ca. Le début de la rencontre est prévu à 13h, heure de l’est.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420