Les liens se resserrent entre l'UdeM et l'Université de Cologne

  • Forum
  • Le 29 septembre 2014

MM. Breton et FreimuthLe 16 septembre, le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton, et son homologue allemand Axel Freimuth, de l'Université de Cologne, signaient une entente bilatérale.

 

La délégation allemande qui accompagnait le recteur Freimuth était composée de sept personnes, parmi lesquelles le chancelier, Michael Stückrath. En 2008, les deux établissements ont conclu une entente générale.

Depuis, des collaborations ont été nouées, notamment sous l'impulsion du professeur William Skene, du Département de chimie, et son équipe, avec le soutien de la Direction des relations internationales.

Les négociations pour le renouvellement de l'entente ont débuté il y a près d'un an et le document, assorti d'une mention «prioritaire», précise les engagements financiers des deux parties dans le cadre du projet IRTG/CREATE «Functional Materials and Surfaces».

L'Allemagne est le quatrième pays partenaire du Canada en recherche après les États-Unis, la France et le Royaume-Uni. À l'échelle universitaire, les liens sont également solides entre divers établissements, incluant l'UdeM.

     

  • L'Université de Montréal a son centre canadien d'études allemandes et européennes, fondé en 1997 et dont le mandat a été renouvelé en 2003.
  • Till Van Rahden, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études allemandes et européennes, était professeur à Cologne avant de se joindre au corps professoral de l'UdeM.
  • Cinq professeurs sont soutenus par la Fondation Alexander von Humboldt et près de deux pour cent des enseignants ont obtenu leur doctorat en Allemagne.
  • Quant à la mobilité étudiante, elle se chiffrait à 21 étudiants canadiens partis en Allemagne et à 32 étudiants allemands venus à Montréal en 2012-2013. Les principales disciplines représentées sont l'architecture, les études allemandes, les études internationales, l'histoire, la philosophie, la sociologie et la littérature comparée.
  •  

L'entente signée entre l'Université de Cologne et l'Université de Montréal contribuera de manière importante à l'essor de l'École internationale sur les matériaux fonctionnels et les plastiques électroniques.