Le G3 de la Francophonie : l'importance des collaborations universitaires internationales

De gauche à droite : Yves Flückiger, vice-recteur finances, relations internationales, plan stratégique et convention d'objectifs, Université de Genève ;Serge Jaumain, vice-recteur relations internationales, Université Libre de Bruxelles; Guy Lefebvre, vice-recteur, relations internationales et à la Francophonie, Université de Montréal; Abderrahmane Rida, nouveau vice-recteur à la programmation et au développement. Crédit photo : Sylvie-Ann ParéGuy Lefebvre, vice-recteur aux relations internationales et à la Francophonie de l'UdeM, a participé à un évènement organisé par le Conseil des Relations internationales de Montréal (CORIM) le 1er octobre et intitulé "Le G3 de la Francophonie : l'importance des collaborations universitaires internationales".

 

Créé le 26 septembre 2012, à Bruxelles, le G3 est un regroupement de trois universités francophones de premier plan : l'Université de Genève, l'Université de Montréal et l'Université libre de Bruxelles. Ces universités sont unies par une communauté d'intérêts et d'objectifs dans les domaines de l'enseignement, de la recherche et des services à la société. Ce partenariat unique est né d'une volonté d'accroître la qualité des activités de recherche et de formation de chacune des trois universités membres en tirant profit des convergences d'intérêts.

L'Agence universitaire de la Francophonie a été partenaire de ce débat, où les intervenants du G3 ont rappelé leur volonté de faire la promotion de la formation et de la recherche en français, sans pour autant exclure le multilinguisme, notamment dans les publications scientifiques.

Source : Agence universitaire de la Francophonie