Une nouvelle distinction pour Christina Cameron

Christina Cameron, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti à l'École d'architecture de la Faculté de l'aménagement. Crédit photo : Maude Chauvin.Christina Cameron, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti à l'École d'architecture de la Faculté de l'aménagement, a reçu le 3 octobre dernier à Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), la médaille Gabrielle Léger décernée par Héritage Canada La Fiducie nationale.

 

Christina Cameron est une spécialiste de renommée internationale de la conservation du patrimoine, hautement considérée pour ses contributions exceptionnelles à la théorie et aux politiques du patrimoine. Elle personnifie sans doute mieux que quiconque la conservation du patrimoine au Canada, aux yeux aussi bien des Canadiens que du milieu mondial du patrimoine culturel.

Universitaire chevronnée s'intéressant à la littérature, aux arts, à l'histoire de l'architecture et aux études muséales, la Pre Cameron possède une maîtrise en histoire de l'art de l'Université Brown et un doctorat en histoire de l'architecture de l'Université Laval.

Au début des années 1970, elle est entrée au service de l'Agence Parcs Canada pour travailler au nouvel Inventaire des bâtiments historiques du Canada. En tant que membre de la direction pendant les 30 années suivantes, elle a veillé à l'élaboration de la Politique sur la gestion des ressources culturelles de l'organisme, concrétisant une approche intégrée et holistique de la gestion des ressources culturelles dans les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux, les canaux historiques et les aires marines nationales de conservation. Elle a aussi orienté l'élaboration d'autres grandes politiques canadiennes, dont le concept d'intégrité commémorative. Elle a assumé des fonctions importantes, comme celles de secrétaire de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et de directrice générale des Lieux historiques nationaux de Parcs Canada. Elle a aussi piloté le Programme des édifices fédéraux du patrimoine et l'Initiative des endroits historiques.

La passion de Christina Cameron pour la conservation du patrimoine l'a aussi amenée à œuvrer à l'étranger. Pendant 18 ans, elle a dirigé la délégation canadienne auprès du Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO, et elle a deux fois présidé le Comité du patrimoine mondial. En outre, elle a présidé diverses importantes rencontres d'experts internationaux, y compris celles consacrées aux canaux historiques, aux paysages culturels et à une proposition visant à créer un conseil d'experts des populations autochtones du patrimoine mondial.

En 2005, en reconnaissance de sa remarquable carrière, Christina Cameron a été nommée chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti à l'Université de Montréal. Elle est aussi vice-présidente du Comité consultatif sur les résidences officielles du Canada et membre du conseil d'administration de l'École des arts de la restauration et Centre pour les paysages culturels Willowbank – dont elle est récemment devenue présidente.

Tout au long de sa carrière, la Pre Cameron a nourri un intérêt persistant pour l'éducation, comme en témoignent ses nombreuses publications – dans les deux langues officielles – sur les enjeux des ressources culturelles du Canada et du monde. Elle a récemment cosigné avec Mechtild Rössler le livre Many Voices, One Vision: The Early Years of the World Heritage Convention, qui apporte une précieuse perspective sur les premières années de cet important instrument international.

Le remarquable apport de Christina Cameron à la conservation du patrimoine culturel et naturel au Canada et à l'étranger a été reconnu par de nombreuses organisations au fil des ans. Elle a reçu le prestigieux Prix pour services insignes de la fonction publique du Canada, elle a été reçue comme membre de la Société royale du Canada et, en juillet 2014, elle a été nommée présidente de la Commission canadienne pour l'UNESCO.

Le sens du devoir, du travail et de la perfection a toujours été la marque de Christina Cameron, et ses compétences lui ont valu le respect de ses collègues et de ses pairs de nombreuses disciplines et de partout dans le monde.

A propos de Héritage Canada La Fiducie nationale

Organisme de bienfaisance national qui inspire et dirige une action visant à sauver des lieux historiques et qui milite pour la protection et l'utilisation judicieuse de l'environnement historique canadien, par Héritage Canada La Fiducie nationale délivre chaque année des prix nationaux à des personnalités pour souligner leur contribution exceptionnelle à la conservation du patrimoine.

Source : Héritage Canada La Fiducie nationale