7 nouvelles Chaires de recherche du Canada à l'Université de Montréal

Le Ministre d'État (Sciences et Technologie), Ed Holder, a fait l'annonce le 16 octobre 2014 du soutien financier offert à la recherche par le programme des Chaires de recherche du Canada (CRC).

 

À l'Université de Montréal, ce soutien s'élève à 9.6 millions de $, pour le concours des CRC d'octobre 2013, réparti entre quatre chaires de niveau 1 et huit chaires de niveau 2. Soulignons parmi ces douze titulaires de chaires, les sept nouveaux titulaires d'une chaire de niveau 2 :

     

  • Marc-Antoine Dilhac, professeur adjoint à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique publique et théorie politique
    La tolérance apparaît dans les démocraties libérales comme une valeur consensuelle. Cependant, l'affirmation commune de l'importance de cette valeur ne se traduit pas nécessairement par des pratiques tolérantes. Le travail d'Antoine Dilhac et de son équipe sera d'étudier comment faire de la tolérance une vertu civique en analysant tout particulièrement l'école, les cours et les parlements.
  •  

     

  • Andrés Finzi, professeur adjoint à la Faculté de médecine et chercheur au centre de recherche du CHUM, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en entrée rétrovirale
    En l'absence de traitement, le VIH provoque le SIADA. Pour se propager, le VIH entre dans les cellules humaines grâce à une « clé » qui reconnaît une « serrure » particulière dans les cellules immunitaires. Pour permettre l'entrée du virus, cette « clé » doit bouger dans la « serrure ». L'équipe d'Andrés Finzi se consacre à l'étude de ces mouvements (changements conformationnels) dans le but de bloquer l'entrée du VIH dans les cellules.
  •  

     

  • Julie Hlavacek-Larrondo, professeur adjoint à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en astrophysique observationnelle des trous noirs
    Toutes les galaxies massives abritent en leur centre un trou noir qui peut être colossal. Ces trous noirs supermassifs ont un impact indéniable sur leurs galaxies hôtes. Cet impact apparaît surtout sous la forme de rétroaction. Julie Hlavacek-Larrondo et ses étudiants vont tenter de comprendre cette rétroaction et de la modéliser.
  •  

     

  • Sébastien Jacquemont, professeur agrégé à la Faculté de médecine et chercheur au centre de recherche du CHU-Ste Justine, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génétique des troubles neurodéveloppementaux et des dérèglements du bilan énergétique associés
    Certaines aberrations chromosomiques sont associées à des troubles neurodéveloppementaux comme l'autisme ou des troubles du langage. Une des comorbidités les plus fréquentes chez les patients atteintes de troubles neurodéveloppementaux est l'obésité. Et si cette comorbidité avait la même origine génétique ou les mêmes mécanismes moléculaires que les maladies neurodéveloppementales ? Voici la question qui va occuper l'équipe de Sébastien Jacquemont dans les prochaines années.
  •  

     

  • Aarlenne Khan, professeur adjoint à l'École d'optométrie, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en vision et action
    Une des principales fonctions du cerveau est de nous permettre d'interagir avec le monde extérieur. Il faut pour cela intégrer de l'information comme l'information visuelle afin de planifier des mouvements des yeux, des mains et des bras, par exemple. Comment ces systèmes interagissent-ils ? Est-il possible de faire de la réadaptation pour des patients ayant des atteintes neurologiques au niveau de ces systèmes ? Voici quelques-unes des questions auxquelles Aarlenne Khan et ses étudiants vont s'attaquer.
  •  

     

  • Oliver Sonnentag, professeur adjoint à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en biogéosciences atmosphériques en hautes latitudes
    Une large proportion des paysages du nord canadien incluant la forêt boréale, la tourbière et la toundra comprend du permafrost. Quelles sont les effets des changements rapides du permafrost sur les écosystèmes des régions nordiques ? Oliver Sonnentag et son équipe vont utiliser un réseau de tours micro-météorologiques pour comprendre les effets de ces changements.
  •  

     

  • Alexis Vallée-Belisle, professeur adjoint à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en bio-ingénierie et bionanotechnologie
    L'équipe d'Alexis Vallée-Belisle travaille au développement de nouvelles bionanotechnologies pour améliorer la détection de tumeur et pour livrer plus facilement et de façon plus ciblée des traitements anticancéreux. Les travaux de la Chaire de recherche du Canada s'attacheront aussi à améliorer la détection de certains anticorps contre le VIH, l'herpès et la syphilis dans le sang permettant des tests plus rapides et moins coûteux de ces maladies sexuellement transmissibles.
  •  

 

Le concours d'octobre 2013 a également permis le renouvellement de 5 chaires soit :

     

  • Gilles Lavigne, professeur titulaire, doyen de la Faculté de médecine dentaire et chercheur au centre de recherche de l'hôpital Sacré-Cœur, titulaire de la Chaire de recherche du Canada niveau 1 en douleur, sommeil et trauma ;
  •  

     

  • Gregor Murray, professeur titulaire à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada niveau 1 sur la mondialisation et le travail ;
  •  

     

  • Jennifer O'Loughlin, professeur titulaire à la l'École de santé publique de l'Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada niveau 1 sur les déterminants précoces de maladie chronique chez l'adulte ;
  •  

     

  • Isabelle Peretz, professeur titulaire à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada niveau 1 en neurocognition de la musique ;
  •  

     

  • Iosif Polterovich, professeur titulaire à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada niveau 2 en géométrie et théorie spectrale.
  •  

Le vice-rectorat à la recherche, à la création et à l'innovation tient à féliciter tous ces chercheurs et leur souhaite le meilleur des succès dans leur recherche.

Plus d'informations sur le site des Chaires de recherche du Canada