Trois des 14 nouvelles Chaires en santé publique créées par le gouvernement du Canada sont à l'UdeM

Image : UdeML'Université de Montréal concentre actuellement le plus grand nombre de chercheurs et d'experts en santé publique au Canada.  Elle est aussi le plus grand pôle francophone d'excellence en santé publique au monde et sa position de leader se confirme avec l'annonce de la création de trois des quatorze nouvelles Chaires nationales en santé publique appliquée.

 

Les professeurs Yan  Kestens et Valéry Ridde de l'École de santé publique de l'UdeM (ÉSPUM) ainsi que le professeur Damien Contandriopoulos de la Faculté des sciences infirmières ont été nommés titulaires de ces trois nouvelles chaires.

La vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation, Mme Geneviève Tanguay, se réjouit de l'attribution de ces trois chaires à l'UdeM : « La recherche en santé publique menée dans notre université apporte une contribution inestimable à l'avancement des connaissances, des pratiques et des politiques dans ce vaste secteur aux enjeux complexes. L'obtention de ces chaires par trois chercheurs de talent, que je félicite chaleureusement, est déjà une promesse de retombées concrètes sur la santé des individus et des collectivités. »

Chaire sur l'application des connaissances, les politiques publiques et la santé publique appliquée
Damien Contandriopoulos et son équipe auront pour objectif le soutien au développement et à la mise en œuvre de politiques visant à améliorer la performance et la pérennité du système de santé canadien. Au cœur de leurs travaux se trouve l'analyse du rôle de l'information scientifique dans la prise de décision ainsi que l'étude des  pratiques organisationnelles et cliniques les plus performantes.

Chaire en santé des populations et interventions urbaines
Yan Kestens et son équipe pluridisciplinaire cherchent à comprendre comment les interventions sur l'environnement urbain influencent la santé des populations et agissent sur les inégalités sociales de santé. Le programme de la Chaire, véritable carrefour de la santé publique et de l'intervention sur les environnements urbains, facilitera la convergence et le partage des savoirs entre chercheurs, décideurs et acteurs de la région métropolitaine de Montréal.

Chaire REALISME: REcherches AppLiquees Interventionnelles en Santé Mondiale et Equité
Valéry Ridde, ses collaborateurs et étudiants, centreront les travaux de la chaire sur des interventions communautaires visant à réduire les inégalités vécues par les populations les plus vulnérables. À travers plusieurs recherches interventionnelles communautaires en santé mondiale, les travaux de l'équipe cherchent à comprendre quelles sont les plus efficaces et les plus équitables et pourquoi elles fonctionnent en fonction des contextes et des acteurs locaux.

Les Chaires de recherche en santé publique appliquée sont financées par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et obtiennent également un soutien du VRRCI, de l'ESPUM, du CRCHUM, de l'IRSPUM et de la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal. Les investissements conjoints dans ces trois nouvelles chaires de recherche totalisent près de 3,5M $.