Nouveau fonds en victimologie : le Fonds Isabelle Boisvenu

Roch Chouinard, doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, Jonathan James, Diane Carlos, mère d’Isabelle Boisvenu et secrétaire du conseil d’administration de l’AFPAD, Louise Béliveau.Un nouveau fonds destiné à favoriser le développement des connaissances dans le domaine de la victimologie voit le jour à l'Université de Montréal.

 

Le Fonds Isabelle Boisvenu permettra ainsi de décerner annuellement des bourses à des étudiants de deuxième et troisième cycles dont les projets permettront de faire avancer les connaissances dans ce domaine.

La première bourse Isabelle Boisvenu a été remise à Jonathan James, étudiant à l'École de criminologie, lors d'une cérémonie organisée le 20 octobre dernier par la Faculté des études supérieures et postdoctorales, cérémonie à laquelle assistaient notamment le sénateur Pierre-Huges Boisvenu et des représentants de l'Association des familles de personnes assassinées ou disparues (AFPAD), à l'origine de ce nouveau fonds.

Lors de cette cérémonie, Louise Béliveau, a tenu à remercier les donateurs pour leur générosité et leur « reconnaissance de l'expertise de l'Université de Montréal dans cette spécialité des sciences sociales qu'est la victimologie et dans tous les domaines relatifs au droit et à la justice. »