Hockey féminin : Trois Carabins aux Universiades de Grenade

Élodie Rousseau-SiroisPour une deuxième édition consécutive, les Carabins de l’Université de Montréal seront l’équipe la mieux représentée au sein de la formation canadienne qui prendra part au tournoi de hockey féminin des 27es Universiades d’hiver de Grenade, en Espagne, en février prochain.

 



La gardienne de but Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage), la défenseure Élizabeth Mantha (Relations industrielles) et l’attaquante Ariane Barker (Communication) feront partie des 20 joueuses qui défendront les couleurs du Canada à ces jeux mondiaux universitaires biennaux.

Il s’agit d’une deuxième sélection pour Rousseau-Sirois. L’étudiante-athlète de 23 ans originaire de Pohénégamook a défendu le filet des Carabins lors des trois dernières finales canadiennes, en plus d’être élue parmi les étoiles des deux derniers championnats canadiens et sur la première équipe d’étoiles du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) l’an dernier.

« Élodie est une joueuse qui n’avait jamais été recrutée au cours de sa carrière et je crois qu’elle s’est bâtie une bonne réputation sur la scène canadienne, a souligné son entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Elle a fait son chemin à force d’ambition et de détermination. Il y a beaucoup de bonnes gardiennes au Canada et c’est un exploit d’être choisie pour deux Universiades consécutives. »

Élizabeth Mantha, une joueuse de 24 ans originaire de Longueuil,  et Ariane Barker en seront à leur première expérience aux Universiades. Elles figurent elles aussi partie de la première équipe d’étoiles québécoises. Barker avait également trouvé place sur l’équipe d’étoiles du championnat canadien en 2014.

« À chaque fin de saison, on dirait qu’Élizabeth passe à un autre niveau, a dit Isabelle Leclaire à propos de la sœur d’Anthony Mantha, qui appartient aux Red Wings de Détroit. Je crois que ça a pu faire une différence au moment de faire sa sélection. C’est aussi une joueuse avec un bon physique qui est calme en possession de la rondelle. »

Pour sa part, Ariane Barker est devenue l’une des attaquantes les plus productives et spectaculaires sur le circuit national. L’an dernier, l’athlète de 22 ans de Napierville a inscrit 17 buts et 32 points en 19 rencontres et est arrivée au troisième rang des marqueuses au Québec.

« J’avais été étonnée qu’Ariane ne soit pas sélectionnée il y a deux ans, a affirmé Isabelle Leclaire. Peu de joueuses au Canada ont sa créativité et sa vision du jeu. Elle possède d’excellentes habiletés individuelles et elle apportera un style différent à cette équipe. »

Les Universiades d’hiver se dérouleront du 4 au 14 février 2015. Le calendrier du tournoi de hockey féminin n’a pas encore été dévoilé. Le Canada se retrouve dans le Groupe B en compagnie de la Russie et du Kazakhstan. Le Groupe A est composé de l’Espagne, des États-Unis, de la Chine et du Japon. Le Canada a remporté l’or lors des trois précédents tournois depuis l’introduction du hockey féminin à ces jeux. Les Canadiennes n’ont jamais subi la défaite en 20 matchs.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420