Football : Victoire à sens unique et pluie de records offensifs pour les Carabins

Mikhaïl DavidsonL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal s’est assurée de jouer la demi-finale provinciale à domicile avec un gain sans équivoque de 56 à 8 face aux Gaiters à l’Université Bishop’s samedi après-midi. Les joueurs des Bleus ont profité de ce sixième gain consécutif en sept sorties pour réaliser quatre records d’équipe en attaque.

 



Les Montréalais ont complètement dominé leurs rivaux avec des gains totaux de 572 verges en attaque contre seulement 210 pour les Gaiters (1-6) qui sont maintenant officiellement éliminés.

« Nous sommes très contents de l’effort de nos joueurs et de la façon qu’on a joué aujourd’hui, a indiqué l’entraîneur-chef des Carabins Danny Maciocia. Il y a encore des ajustements à faire, mais on se prépare maintenant comme si on était en séries. On voulait compter sur l’appui de nos partisans pour au moins un match éliminatoire et c’est une étape de plus qu’on vient de franchir. »

Le duo formé du quart-arrière Gabriel Cousineau et du receveur Mikhaïl Davidson a de nouveau fait des flammèches en première demie. Dès sa première passe captée du match, sa 114e en carrière, Davidson est devenu le plus prolifique receveur de l’histoire des Bleus pour le nombre de réceptions et du plus grand nombre de verges sur réceptions, fracassant sa marque de 622 obtenue en 2012.

Quelques secondes plus tard, il captait une passe de 26 verges pour ouvrir la marque et marquer son septième touché aérien de la saison, battant la marque d’équipe réalisée par Olivier Pellerin en 2005.

« Ces records sont la combinaison de l’excellent travail de nos entraîneurs et de tous nos joueurs en attaque, a dit Davidson. Ça fait maintenant quatre ans que Gabriel et moi on travaille ensemble à chaque semaine. Nos entraîneurs nous donnent l’opportunité de démontrer notre savoir-faire et on récolte les fruits de nos efforts. On a offert une autre bonne performance et il faut continuer de jouer de cette façon. »

Le porteur de ballon Sean Thomas-Erlington a rapidement doublé l’avance des siens avec une course de trois verges. Bishop’s s’est ensuite  inscrit au pointage avec un simple suite à un placement raté de Vincent Dubé. Cousineau est revenu à la charge en début de deuxième quart en décochant une superbe passe de 58 verges à Maxime Fournier-Rioux qui s’est rendu jusque dans la zone payante.

Cette passe de touché de Cousineau est sa 14e en 2014, ce qui lui a permis de battre le record d’équipe datant de 2012 et détenu par son entraîneur des quarts, Alexandre Nadeau-Piuze.

« C’est toujours bon de montrer à son entraîneur ce qu’on peut accomplir, a lancé Cousineau en riant après le match. Mikhaïl n'a jamais aussi bien joué, mais on compte sur plusieurs receveurs de talent, ce qui rend notre attaque aérienne imprévisible. C’est bien les records, mais c’est la victoire qui nous importe, je ne serais rien sans mes coéquipiers, dont notre ligne offensive qui continue son excellent travail. »

Les joueurs en bleu royal et blanc ont ajouté un simple, de Félix Ménard-Brière, un touché de huit verges de Thomas-Erlington et un autre sur une faufilade de Cousineau pour mettre le match hors de portée des Gaiters à 36-1 avant de retraiter au vestiaire.

Cousineau a cédé sa place au troisième engagement après avoir offert une impressionnante performance de 21 passes complétées en 27 tentatives pour des gains de 372 verges, deux passes de touché, un touché au sol et aucune interception. Il a jusqu’ici complété 72,7% de ses passes depuis le début de la saison (149 en 205), bon pour le premier rang au pays à ce chapitre.

Bishop’s a connu ses meilleurs moments au troisième quart grâce à une passe de 26 verges de Travis Eman à Nathan Heather à l’entrée de la zone des buts et un simple. Les Bleus ont toutefois répliqué avec un touché sur une course de 13 verges de Will Altéma, son premier en carrière, un placement de 36 verges de Louis-Philippe Cousineau, un touché de Régis Cibasu sur un retour de botté de dégagement de 67 verges et un simple de Cousineau.

Après trois semaines d’absence, les Carabins seront de retour devant leurs partisans au CEPSUM samedi prochain à 13h pour y affronter le Rouge et Or de l’Université Laval, invaincu jusqu’ici cette saison. Le premier rang du classement québécois sera à l’enjeu, le Rouge et Or détenant une avance de 27 points en cas de bris d’égalité, le premier duel entre les deux formations s’étant terminé 40-13.

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420