Première Québécoise à l'Institut de Cardiologie de Montréal

Les docteurs Bernard Thibault et Marc Dubuc, cardiologues électrophysiologistes à l'Institut de Cardiologie de Montréal et professeurs de médecine à l'Université de Montréal, ont implanté un nouveau stimulateur cardiaque sur un patient âgé de 87 ans. À la différence d'un stimulateur traditionnel, ce stimulateur plus petit qu'une pile AAA, réside entièrement dans le ventricule droit du cœur et s'implante sans sonde et sans incision thoracique, et ne laisse donc ni cicatrice, ni protubérance permanente sous la peau. À peine après 24 heures après son intervention, le patient recevait son congé de l'hôpital et retournait dans le confort de son foyer.

 

« Le stimulateur sans onde Nanostim est dix fois plus petit qu'un stimulateur conventionnel et il s'agit de la technologie la moins invasive sur le marché, » souligne le Dr Guerra, Chef du service  de médecine qui a participé à l'intervention. « Il s'agit d'un avantage de taille puisqu'on sait que plus de 250 000 Canadiens sont porteurs d'un stimulateur et que leur nombre augmentera d'année en année avec le vieillissement de la population. Sa petite taille et l'absence de boitier améliore grandement le confort du patient et on espère diminuer le risque de complications ».

Développé par St. Jude Medical, le stimulateur Nanostim a été implanté sous anesthésie locale dans le cadre de l'essai clinique international LEADLESS II pour lequel l'Institut de Cardiologie de Montréal est le seul centre québécois. Pour implanter le stimulateur les deux cardiologues ont eu recours à une intervention minimalement invasive. Ils ont introduit un petit cathéter dans l'aine du patient et l'ont dirigé par une veine jusqu'au cœur. Une fois le stimulateur en place, ils l'ont fixé à la paroi interne du cœur, près de la pointe inférieure du ventricule droit avant de retirer le cathéter.

À propos de l'Institut de Cardiologie de Montréal

Fondé en 1954 par le docteur Paul David, l'Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment les plus hauts standards d'excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en recherche clinique et fondamentale, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels et en prévention. Il fait partie du grand réseau d'excellence en santé formé de l'Université de Montréal et de ses établissements affiliés.

À propos de la Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal

La Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal a pour mission de recueillir et d'administrer des fonds afin de soutenir la réalisation des projets novateurs et prioritaires de l'Institut, et de l'appuyer dans son combat contre les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité au monde. Depuis sa création en 1977, la Fondation a octroyé près de 200 millions de dollars à l'Institut de Cardiologie de Montréal.

Relations avec les médias :

     

  • Lise Plante MBA
    Directrice des communications et du marketing
    Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal
    Tél. : 514-376-3330, poste 3898
  • Julie Chevrette
    Conseillère en communication et promotion
    Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal
    Tél. : 514-376-3330, poste 2641
  •