Deux chercheurs en immunologie de renommée mondiale visitent l'Université de Montréal

Le 27 octobre dernier, la Faculté de médecine de l'Université de Montréal a eu le plaisir d'accueillir deux chercheurs en immunologie de réputation internationale dans la cadre des conférences Canada Gairdner. Dr Marc Feldmann, récipiendaire du prix Canada Gairdner 2014, Université d'Oxford, ainsi que Dr Jeffrey V. Ravetch, récipiendaire du prix Canada Gairdner 2012, Université Rockefeller sont venus parler de leurs plus récents travaux et échanger avec leurs collègues de l'UdeM.

 

Mme Geneviève Tanguay, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation ainsi que Daniel Bourbonnais, vice-doyen à la recherche et à l'innovation scientifique étaient sur place pour accueillir et présenter les chercheurs.

« Les récents classements internationaux démontrent bien le leadership de l'Université de Montréal et de sa Faculté de médecine en recherche et c'est notamment par l'accueil de conférences prestigieuses comme celle-ci que nous entendons illustrer notre dynamisme et créer des liens profitables entre chercheurs pour l'avancement de la science » a déclaré Daniel Bourbonnais.

La visite s'inscrit dans une tournée nationale de conférenciers organisée par la Fondation Gairdner. Ces prix visent à marquer l'engagement du Canada dans la lutte contre la maladie, à renforcer la réputation de notre propre recherche et à accroître les liens scientifiques entre nos chercheurs et ceux d'ailleurs. L'objectif ainsi poursuivi est de repousser toujours plus les limites de la connaissance pour mieux combattre la souffrance.

Marc Feldmann

Avec ses collègues du Kennedy Institute of Rheumatology de l'Université d'Oxford, Dr Feldmann a mis en lumière le rôle d'une molécule appartenant à la famille des cytokines, le facteur de nécrose tumorale, dans l'inflammation et les dommages articulaires. Cette découverte a permis une avancée thérapeutique majeure, à base d'anticorps monoclonaux, dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, offrant une alternative au traitement classique à base de médicaments de synthèse. En plus d'être novateur, ce traitement représente la première démonstration de l'efficacité d'une thérapie biologique pour une maladie auto-immune chronique.

Jeffrey Ravetch

Les travaux de recherche du Dr Ravetch démontrent que notre système immunitaire peut, à la fois, assurer notre protection et nous être nuisible. En effet, en mettant au jour le mécanisme d'action des anticorps et la façon dont on peut manipuler les auto-anticorps pour les empêcher de perdre leur activité protectrice, le Dr Ravetch a contribué à une meilleure compréhension de la manière d'élaborer des traitements ciblant différentes maladies auto-immunes, comme le lupus et l'arthrite, ainsi que le cancer et les maladies infectieuses.