L'Université de Montréal présente ses idées pour relancer la métropole

La communauté de l'Université de Montréal a répondu avec enthousiasme à l'appel des organisateurs de l'événement « Je vois Mtl ». Plusieurs des projets présentés dans le cadre de ce mouvement de relance de la métropole proviennent en effet du campus.

 

L'un de ces projets est porté par le recteur Guy Breton : « Le monde universitaire s'unit pour l'avenir de la Ville de Montréal », au nom des neuf établissements universitaires montréalais (Polytechnique Montréal, ENAP, ÉTS, HEC Montréal, INRS, Université de Montréal, Université McGill, Université Concordia et UQAM) qui ont décidé d'unir leurs forces afin de contribuer à la relance de Montréal.

Tous les chefs d'établissements universitaires de Montréal se sont engagés, à travers ce projet, à identifier, réunir et encourager les chercheurs experts qui poursuivent des travaux dans six grands domaines prioritaires identifiés en partenariat avec la Ville de Montréal à proposer aux décideurs concernés des solutions à mettre en œuvre. Ces experts seront invités à collaborer sur des thématiques liées à la relance et au développement de la métropole, de façon à consolider le travail qui existe déjà mais qui n'est pas suffisamment bien connu.

« Montréal, à l'instar d'autres grandes métropoles du monde, fait face à des défis grandissants liés notamment aux inégalités sociales et à l'itinérance, au design de l'environnement urbain, au développement économique, aux partenariats public-privé-institutionnel. Or, on retrouve tous ces champs de recherche dans nos établissements universitaires. Nous souhaitons donc offrir à nos chercheurs une tribune et la possibilité de contribuer à la résolution de problèmes concrets pour la ville et les citoyens, a déclaré le recteur Guy Breton. Nous faisons le choix de mettre nos talents en commun au service de la communauté. Notre objectif de nous rapprocher de la communauté montréalaise prend ici tout son sens ».

Le projet « Le monde universitaire s'unit pour l'avenir de la Ville de Montréal » sera mis en œuvre en vue des célébrations du 375e anniversaire de la Ville de Montréal.

D'autres initiatives de la communauté universitaire pour voir la métropole d'un nouvel œil

Plusieurs autres projets, soutenus par des membres de la communauté universitaire, ont également été retenus par « Je vois Mtl » et seront présentés le 17 novembre prochain. Zoom sur quelques-uns d'entre eux.

L'Extension, clinique interfacultaire (présenté par la Faculté des sciences de l'éducation)
Ce projet prévoie l'aménagement d'une clinique interfacultaire Éducation et Santé dans un des quartiers les plus défavorisés au pays, Parc-Extension, afin d'offrir des services et des soins aux élèves du quartier et des quartiers avoisinants ainsi qu'à leurs familles.  Ces services et soins seront offerts par des étudiants sous la supervision de professeurs de trois facultés de l'UdeM : la faculté des sciences de l'éducation pour des services en orthopédagogie, la faculté de médecine dentaire et l'école d'optométrie.

Projet Darlington (présenté par le conseiller en biodiversité pour le Vice-rectorat aux finances et infrastructures de l'UdeM) : 
Darlington est un projet de corridor écologique visant à relier le mont Royal à l'écoterritoire du ruisseau Bertrand  et au Campus Outremont et à permettre ainsi le mouvement des espèces et la pérennité de la biodiversité du mont Royal en facilitant de surcroît le déplacement des individus. Ce projet s'accompagne d'une réflexion sur l'adaptation aux changements climatiques de la ville de Montréal, en proposant une gestion alternative de l'eau de pluie et en prenant comme ‘'parcelle expérimentale'' l'emprise du projet de corridor écologique.

Le laboratoire sur les récits de la mobilité, une innovation montréalaise (présenté par Simon Harel, professeur au Département de littérature comparée) 
C'est pour étudier avec plus d'acuité le récit du soi mobile et en réseau, pour apprendre ce qu'il peut nous enseigner du quotidien de la rue, et aussi pour comprendre les univers sociaux qui échappent à ce phénomène planétaire que le laboratoire sur les récits de la mobilité a été créé. Ce projet vise à favoriser le dialogue à l'intérieur de la société montréalaise, ainsi qu'à l'échelle nationale et internationale.

L'Institut de recherche opérationnelle et sciences des données (présenté par l'Université de Montréal, HEC Montréal et Polytechnique Montréal) 
Ce projet consiste en la création d'un Institut de recherche opérationnelle et des sciences des données qui aura pour missions de contribuer à l'avancement des connaissances, de former une nouvelle génération de scientifiques des données et de contribuer activement au développement d'une filière économique autour de l'exploitation des données massives pour la prise de décision, en développant des partenariats structurants entre les milieux industriels, administratifs, sociaux et universitaires de Montréal et du Québec.

Cité internationale de réadaptation pédiatrique (présenté par le CHU Sainte Justine, affilié à l'Université de Montréal) 
La Cité internationale de réadaptation pédiatrique de Montréal a pour objectif de changer le futur des enfants atteints d'un handicap, indépendamment de sa nature et de sa cause. À terme, la Cité sera un modèle d'avant-garde qui inclura des infrastructures spécialisées en biomécanique, en nouvelles technologies multimédias, en multisports adaptés, en enseignement spécialisé dans la réadaptation ainsi qu'en accessibilité et inclusion sociale.

Montréal : laboratoire de l'économie circulaire en Amérique du Nord (présenté par l'Institut de l'environnement, le développement durable et l'économie circulaire) 
La première phase de ce projet vise à explorer collectivement le potentiel de l'économie circulaire dans le contexte québécois, à identifier les opportunités et les points de blocages et à démarrer de premières actions inspirantes.

Le Lab'IDEOS (Initiatives pour le développement d'entreprises et d'organisations à vocation sociale) (présenté par le pôle de transfert IDEOS de HEC Montréal)  
Ce projet vise à appuyer et à outiller les entrepreneurs sociaux en leur fournissant des experts, des conseils, des forums et des outils de gestion adaptés à leur contexte. L'objectif est de leur permettre d'approfondir leurs connaissances et leurs compétences en gestion.

Créer et propulser les PME montréalaises par le développement et la commercialisation de produits/services innovants avec le support d'équipes technico-commerciales d'étudiants universitaires (présenté par l'École Polytechnique de Montréal)
Ce projet vise à concrétiser des idées d'innovations, par le biais de la conception et du développement technologique de nouveaux produits/services, puis du développement commercial en identifiant clients et voies de commercialisation. Il en résultera une série de véritables produits/services innovants, développés et validés, et prêts à être lancés auprès de clients pré-identifiés par les PME participantes, ou par des PME à créer, avec le concours d'équipes d'étudiants.