Badminton : L'équipe masculine remporte ses sept affrontements de la fin de semaine au CEPSUM

Paul-Antoine Dostie-GuindonLes équipes masculines et féminines de badminton des Carabins de l'Université de Montréal jouaient leur dernier tournoi de la saison au CEPSUM la fin de semaine dernière. Les représentants de l'UdeM se sont démarqués en gagnant leurs sept affrontements alors que la formation féminine n'a perdu qu'une de leurs six rencontres. Ces résultats permettent aux deux équipes de se qualifier pour les séries éliminatoires.

 



« Ça a super bien été, a décrit l'entraîneur-chef François Champagne. Des deux côtés, on a amélioré notre classement par rapport à la dernière compétition. C'est encourageant et ça nous donne espoir pour le championnat provincial. »

Du côté masculin, Paul-Antoine Dostie-Guindon (Génie physique, Polytechnique) s'est illustré avec six victoires en six matchs de simple. L'athlète n'a toujours pas perdu de match depuis le début de la saison, enregistrant 17 victoires au passage. Maxime Tétreault (Psychologie) a également été parfait au cours de la fin de semaine en remportant deux matchs de simple et cinq en double.

Aussi, Francis Déragon-Jean (Génie mécanique, Polytechnique) s'est illustré à sa dernière compétition avec les Carabins, lui qui terminera sa maîtrise lors de cette session. Il a gagné six des sept matchs auxquels il a pris part dans la fin de semaine.

« Parmi les sept victoires des hommes, je suis particulièrement content de celle contre l'UQAM par la marque de 4-1, a expliqué François Champagne. Ils ont un alignement très fort sur papier et ça nous met en confiance pour la suite. »

Du côté féminin, l'équipe a bénéficié du retour de Caroline Beauregard (Physiothérapie) qui a gagné cinq de ses six matchs et de la fin de semaine parfaite de Mireille Denis (Physiothérapie) pour obtenir cinq victoires contre un revers. La seule défaite est survenue contre l'Université Laval dans un affrontement serré qui s'est soldé par la marque de 3-2.

« On a bien fait en double contre Laval, ce qui n'est pas une surprise, mais tout de même un accomplissement, a analysé François Champagne. Il faut maintenant trouver une façon d'aller chercher un match en simple contre elles. »

Les séries débuteront le samedi 14 février à l'Université Laval à partir de midi. Du côté féminin, les Carabins se mesureront au Vert & Or de Sherbrooke alors que les représentants de l'UdeM, qui ont terminé au premier rang, se frotteront aux Redmen de McGill. La prochaine compétition de l’équipe mixte aura lieu le 17 janvier à l’Université de Sherbrooke.

Source : Christophe Perreault, assistant à l'information sportive