Nouveau règlement sur le plagiat et la fraude aux études supérieures

L'Université de Montréal vient d'adopter un règlement disciplinaire sur le plagiat ou la fraude aux études supérieures et mieux adapté aux activités propres à ce niveau (programmes de recherche, séminaires, mémoires, examens de synthèse et thèses).

 

Ce nouveau règlement s'ajoute au règlement déjà existant. Ce dernier, qui concernait jusqu'à présent l'ensemble des cycles d'études, s'applique maintenant uniquement aux études de premier cycle. Les deux règlements, pour les études de premier cycle et pour les études supérieures, ont été harmonisés et se rejoignent dans le contenu et la procédure.

L'Université de Montréal juge que la probité intellectuelle est une valeur fondamentale et les modifications qu'elle vient d'apporter à ses règlements démontrent sa détermination à mettre en place les moyens pour assurer le respect de ces valeurs. À noter également que de nombreuses activités d'information et de formation ont été mises en place sur la question de l'intégrité au fil des ans.

Qu'on y songe un moment : les innovations technologiques ont été si magistrales qu'elles ont provoqué une réflexion nouvelle sur l'intégrité intellectuelle. L'accès à des téléphones intelligents, par exemple, pose la question de leur recours en milieu éducatif d'une manière encore impensable il y a 20 ans. Les maisons d'enseignement partout dans le monde ne peuvent faire autrement que réagir à ces nouvelles réalités, à la fois en intensifiant la sensibilisation et en sanctionnant ceux qui franchissent la ligne en dépit des mises en garde.

Pour prendre connaissance des règlements, consultez le site du Secrétariat général.

Pour plus d'information, consultez le site Intégrité, Faude et Plagiat.