Hockey féminin : Les Carabins répliquent aux Martlets avec une victoire de 5-2

Au terme du premier duel à domicile face à sa formation rivale, l’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal a mérité une victoire de 5-2 sur les Martlets de McGill vendredi soir au CEPSUM. Ce gain égale la série entre les deux équipes à 1-1 cette saison. Les Bleus ont pris une avance de 5-0 dans cette rencontre.

 



Le succès des Carabins sur les unités spéciales a été déterminant dans ce match. D’abord, en début de partie, Jessica Cormier (Administration, HEC Montréal) a fait dévier un tir de Marion Allemoz (Criminologie) pour ouvrir le pointage en supériorité numérique. Ensuite, les Martlets ont obtenu cinq avantages numériques consécutifs.

Durant cette séquence, non seulement les Bleus n’ont-elles rien accordé, mais elles ont également marqué deux fois lors du deuxième engagement. Rika Pilon-Robert (Adaptation scolaire) et Ariane Barker (Communication) ont triplé l’avance des siennes.

Au final, les représentantes de l’UdeM ont blanchi les Martlets en sept supériorités numériques.

« Notre avantage numérique a bien fonctionné ce soir et nous avons bien joué en désavantage numérique aussi, a souligné l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Nous voulions également plus de tirs sur le filet adverse et nous avons réussi. »

Lore Baudrit (Communication) a également marqué en deuxième période pour porter la marque à 4-0, chassant du même coup du match la gardienne Brittany Smrke. Au tout début de la troisième période, Barker a inscrit son deuxième de la soirée alors que les Carabins avaient l’avantage d’une joueuse.

Les Martlets ont haussé leur intensité en troisième période et ont marqué deux fois grâce à Katia Clément-Heydra et à Gabrielle Davidson, mais elles n’ont jamais pu revenir dans le match. Au final, les Rouges ont eu l'avantage au chapitre des tirs au but 32-26.

Les Carabins retrouvent ainsi rapidement le chemin de la victoire après avoir subi une défaite de 4-3 dimanche dernier face aux Gee-Gees d’Ottawa au CEPSUM.

« C’était important de rebondir après cette performance et l’horaire faisait en sorte que l’on devait le faire contre l’une des meilleures équipes au pays, a dit Isabelle Leclaire. Les joueuses n’avaient pas le choix d’hausser leur jeu d’un cran et elles ont travaillé plus fort. »

Ce duel mettait aux prises les deux meilleures équipes au Canada selon le top 10 de Sport interuniversitaire canadien (SIC).

Les Carabins reprendront l’action dimanche à 15h alors qu’elles visiteront les Stingers de Concordia.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive